Vingt blessés dans des heurts aux portes d'un concert de Metallica

Des affrontements ont éclaté lundi soir au Paraguay entre des policiers et des fans de Metallica qui entendaient assister à un concert du groupe de heavy metal américain sans payer. Une vingtaine de personnes ont été blessées, dont un policier.

Pendant le concert, auquel assistaient quelque 35'000 spectateurs à l'hippodrome du Jockey Club à Asuncion, la capitale paraguayenne, environ 2000 jeunes ont tenté à plusieurs reprises de forcer l'entrée en s'en prenant aux forces de l'ordre à coups de bouteilles, de pierres et d'objets divers, ont rapporté des témoins.

"Tout se passait normalement jusqu'à ce que ces jeunes changent de comportement. Ils ont soudainement voulu nous passer dessus. Ils lançaient des pierres, des bouteilles, des caisses de bois et tout ce qu'ils pouvaient trouver", a rapporté le chef de la police d'Asuncion.

Les forces antiémeutes ont répliqué en tirant des balles en caoutchouc, faisant 15 blessés parmi les fans frustrés. Un policier et trois gardes privés ont également été blessés dans les heurts, a rapporté la police. Une cinquantaine de personnes ont été arrêtées.

Le groupe californien effectue actuellement en tournée en Amérique du Sud, qu'il conclura les 29 et 30 mars à Buenos Aires, en Argentine.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes