Trois receleurs d'un tableau de Botero volé, arrêtés en Espagne

La police espagnole a annoncé jeudi l'arrestation de trois receleurs d'un tableau de Botero, "La Putica". L'oeuvre, volée chez un particulier à Madrid en 2002, n'a jamais été retrouvée malgré son passage depuis dans des galeries internationales.

Joues très rondes chères au peintre colombien Fernando Botero, ruban rouge dans les cheveux assortis à sa petite bouche, "La Putica", une toile de 30x40 cm peinte en 1982, trônait dans un appartement d'un quartier chic de Madrid lorsque le tableau fut dérobé le 10 juin 2002. Il n'a jamais été retrouvé, explique la police espagnole dans un communiqué.

"Les détenus avaient vendu le tableau 70'000 euros (84'000 francs suisses) à un acheteur de bonne foi, qui l'a ensuite revendu par l'intermédiaire d'une galerie d'art dont le siège est à Paris et qui a des filiales dans le monde entier", poursuit-elle. L'assureur avait indemnisé son propriétaire à hauteur de 137'736 euros.

Auteur de plus de 3000 tableaux et 300 sculptures, Fernando Botero, né le 19 avril 1932, déclarait pour son 80e anniversaire à l'AFP que l'idée même de lâcher le pinceau le "terrorisait encore plus que la mort".

/ATS


Actualisé le