Soeur Cristina remporte la finale de The Voice en Italie

Soeur Cristina, une religieuse sicilienne, a remporté jeudi la version italienne du concours de chant télévisé The Voice. Sans se laisser démonter par sa victoire, elle a appelé toute l'assistance à réciter un Notre Père pour "remercier aussi celui qui est là-haut, au-dessus de nous".

"Je veux que Jésus entre ici, c'est un rêve", a-t-elle dit après avoir reçu le trophée de "The Voice of Italy". La jeune soeur de 25 ans a aussi remercié avec chaleur son "coach", le rappeur J-Ax, pour l'avoir souvent "protégée" de ceux qui la critiquaient.

"J'ai un don et je vous le donne", avait lancé le 19 mars Cristina Sciuccia, quand les quatre juges du "talent show" qui venaient de la choisir après une audition à l'aveugle lui avaient demandé ce qu'elle faisait dans une telle émission.

Succès sur YouTube

La fameuse chanteuse et présentatrice Raffaella Carra, complètement interloquée, lui avait même demandé si elle était une vraie religieuse et ce qu'en pensait le pape François, dont la jeune sicilienne dit s'inspirer.

Depuis sa sélection par le rappeur J-Ax, l'engouement du public pour soeur Cristina ne s'est jamais démenti. Son interprétation, le jour de l'audition à l'aveugle, du morceau pop "No One" d'Alicia Keys a été vue plus de 50 millions de fois sur le site de partage de vidéos YouTube.

La jeune religieuse ne fait toutefois pas l'unanimité en Italie. La candidate malheureuse au concours de l'Eurovision Emma Marrone l'a qualifiée d'"insulte pour le showbiz".

Des critiques musicaux estiment que son succès est davantage dû au symbole qu'elle représente dans un pays très imprégné par le catholicisme et au "buzz" médiatique, qu'à ses talents vocaux.

Fidèle à sa vocation

Son "coach" J-Ax l'avait lui-même écartée en demi-finale au profit d'un rappeur et c'est le vote du public qui avait renversé la vapeur, la propulsant vers la finale.

Pour sa part, la religieuse se dit très sereine. Même si sa victoire lui permettra de sortir un disque chez Universal Music, elle n'entend pas renoncer à sa vocation.

Elle s'est même dit prête à "retourner à une vie normale" et à se contenter de chanter "avec des jeunes, à l'église, dans la paroisse ou des écoles" si ses supérieures en décidaient ainsi.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus