Roman Polanski annule sa visite au Tessin

Roman Polanski ne viendra pas à Locarno. Le réalisateur franco-polonais a annulé sa participation au festival du film après la controverse que son invitation a provoquée, indiquent les organisateurs. Roman Polanski aurait dû présenter jeudi son film "La Vénus à la fourrure" et donner le lendemain une leçon de cinéma ouverte au public.

La direction du festival a reçu il y a quelques heures seulement une information libellée en italien de la part de Roman Polanski, a-t-elle indiqué dans un communiqué plein de regrets mardi à la mi-journée. "Je regrette de devoir vous annoncer que je dois annuler ma participation au Festival du film de Locarno", écrit le réalisateur.

Et Roman Polanski de constater, tout en respectant la position de ces personnes, que l'annonce de sa venue "a conduit à des controverses et des tensions". Le PDC et l'UDC tessinois ainsi que la Fondation de la Suisse italienne pour l’aide, le soutien et la protection de l’enfance ont critiqué le festival pour avoir invité un réalisateur certes maintes fois primé mais contesté.

PDC et UDC ont enjoint leurs députés au parlement cantonal à ne pas honorer l'invitation à la cérémonie de remise d'un prix à Roman Polanski. Mardi, le PDC n'a pas voulu commenter le renoncement de l'artiste. Ne cachant pas sa joie, son député Fiorenzo Dadò a quant à lui répondu à l'ats qu'"aujourd'hui le bon sens a triomphé".

Une vieille histoire

Agé de 80 ans aujourd'hui, le Franco-Polonais traîne toujours une vieille histoire de viol en 1977 aux Etats-Unis d'une mineure de 13 ans, qui lui a depuis pardonné.

Ces faits lui ont notamment déjà valu une arrestation alors qu'il était invité pour recevoir un prix en Suisse, lors du Festival de cinéma de Zurich en 2009. Finalement, la Suisse avait refusé le mandat d'extradition des Etats-Unis. Roman Polanski avait reçu son prix à Zurich en 2011, déclarant après une longue standing ovation "mieux vaut tard que jamais".

Atelier de formation

En plus de recevoir un prix spécial pour l'ensemble de son oeuvre jeudi après la projection de son film "La Vénus à la fourrure", Roman Polanski était invité pour participer le lendemain à la Locarno Summer Academy, un atelier accessible à tout le public du festival. Fin juillet, le directeur artistique Carlo Chatrian se déclarait particulièrement fier que Polanski ait accepté de participer aux initiatives de formation du Festival.

Des critiques "à la limite"

La décision de Roman Polanski d'annuler sa participation "m'attriste profondément", a renchéri Carlo Chatrian. Relevant son soin à écouter chaque critique "avec l'attention due", il ajoute cependant: "J'ai le sentiment que cette fois, certaines positions ont dépassé des limites, et, à travers une violence verbale et la manipulation de la réalité, se sont transformées en attaques personnelles inacceptables".

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus