L'interdiction du spectacle de Dieudonné confirmée à Tours

Le tribunal administratif d'Orléans a confirmé vendredi l'interdiction du spectacle de Dieudonné à Tours prise par le maire de la ville, au lendemain d'une annulation décidée à Nantes par le Conseil d'Etat. En Suisse, la municipalité de Nyon, où le polémiste doit jouer en février, en discutera lundi.

"La requête de la SARL 'Les productions de la Plume' et de M. M'bala M'bala est rejetée", dit l'ordonnance du juge des référés du tribunal administratif d'Orléans.

L'un des avocats de Dieudonné, Me Sanjay Mirabeau, a déclaré qu'il envisageait "a priori" de saisir le Conseil d'Etat pour contester cette décision. "Je ne suis pas persuadé qu'on soit audiencés, puisqu'une décision a déjà été rendue au Conseil d'Etat", a-t-il toutefois dit sur BFM-TV.

Jeudi, le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, avait obtenu l'annulation du spectacle prévu à Nantes de l'humoriste, accusé de proférer des propos antisémites, devant le Conseil d'Etat, saisi en référé, c'est-à-dire en urgence.

Nyon "évalue la situation"

A Nyon (VD), où Dieudonné sera à l'affiche en février, le spectacle sera à l'ordre du jour de la muncipalité. "Je vais informer mes collègues et nous allons analyser les conséquences pour la commune du changement de jurisprudence en France", a indiqué à l'ats le municipal Olivier Mayor, revenant sur une information de "lacote.ch".

Selon la jurisprudence suisse, Nyon ne peut pas interdire le spectacle, a rappelé l'élu communal. L'exécutif communal annonce un communiqué à l'issue de sa séance ordinaire lundi après-midi.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus