James Cameron plonge dans les entrailles du Pacifique

Le réalisateur James Cameron a dévoilé à New York son documentaire "Deepsea Challenge". Il fait le récit de la plongée dans les entrailles du Pacifique qui lui a permis de devenir le premier homme à explorer en solitaire le site le plus profond de la croûte terrestre.

"Je suis un type curieux et j'ai besoin d'aller voir par moi-même", a déclaré le cinéaste de 59 ans lors de la projection de son film en 3D. Son aventure en mini sous-marin l'a emmené en mars 2012 à 10'898 mètres de profondeur dans la fosse des Mariannes, le site le plus profond de la croûte terrestre, au Sud de l'île américaine de Guam.

Le film retrace toutes les étapes de la préparation de ce voyage: du rêve d'enfant de James Cameron à la conception de son engin, jusqu'à l'expédition à proprement parler.

Le sous-marin de huit mètres de long, baptisé "Deepsea Challenger", était équipé d'une caméra 3D et de puissants projecteurs pour éclairer ces tréfonds où la lumière n'a jamais pénétré. Et lorsqu'il parvient au point Challenger Deep, le site le plus profond de la fosse, le réalisateur s'exclame face au paysage désolé: "C'est incroyable, on se croirait sur la Lune".

Récolte de spécimens

Le cinéaste canadien, très à l'étroit dans le cockpit de son sous-marin, a tout de même passé trois heures isolé du monde, au ras du sol marin, à filmer et à récolter des spécimens destinés à être étudiés en biologie et en géologie.

Le précédent record de plongée remontait à 1960, quand l'Américain Don Walsh et le Suisse Jacques Piccard avaient plongé dans la fosse des Mariannes et atteint la croûte terrestre à -10'916 mètres. Mais ils n'avaient pu rester que 20 minutes dans un univers obscurci par la vase.

Le documentaire de James Cameron, d'une durée de 90 minutes, a été réalisé en collaboration avec "National Geographic" et sort vendredi aux Etats-Unis.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes