Houellebecq, star des écrans, "traversé par des envies de suicide"

L'écrivain français Michel Houellebecq joue le rôle d'un quinquagénaire suicidaire dans le film "Near Death Experience" (NDE) qui sort sur les écrans en France. A cette occasion, il avoue avoir été "traversé" par des envies de suicide à l'époque de la lecture du scénario du duo Delépine/Kervern.

Le personnage incarné par Houellebecq veut se suicider "parce que la vie, ce n'est pas suffisant. Bon, j'ai accepté ce projet parce qu'il me plaisait, mais aussi parce que j'étais traversé à l'époque par des envies de me suicider, sans aucune raison", dit-il dans le quotidien "Le Monde" daté de mercredi.

"Ça me surprenait beaucoup, parce que je ne voyais pas pourquoi. Pour vivre, même quand tout tourne, il y a un effort minimal à accomplir pour que ça continue à tourner", poursuit le romancier. Dans le film, il apparait sous une la dégaine improbable, en tenue moulante de cycliste et la lippe pendante.

Ce film OVNI est un drôle d'objet poétique un peu morbide. Il est l'oeuvre du tandem déjanté Benoît Delépine et Gustave Kervern ("Aaltra", "Mammuth" avec Depardieu, "Le grand soir" avec Poelvoorde et Dupontel).

"Michel, c'est comme Depardieu. On peut le filmer en silence pendant dix minutes. Il se passe quelque chose. (...) C'est une présence incroyable. Sa voix même est captivante, émouvante", dit Gustave Kervern. "NDE" a été réalisé en une dizaine de jours dans le Sud de la France, avec un petit budget, une équipe réduite et un seul acteur ou presque: Michel Houellebecq.

Le personnage pète les plombs et part dans la montagne avec l'intention de mettre fin à ses jours. On y entend l'enfant terrible de la littérature française dérouler en voix off les pensées de ce désespéré, à la fois touchant et pathétique.

Dans son roman "La carte et le territoire", prix Goncourt 2010, Michel Houellebecq mettait déjà en scène son propre assassinat.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes