Guide des bonnes manières pour touristes chinois à l'étranger

Ne pas fourrer les doigts dans son nez, ne pas uriner dans la piscine ni voler de gilet de sauvetage dans l'avion: les autorités chinoises énumèrent des recommandations pour leurs citoyens en goguette à l'étranger.

Les touristes chinois, profitant de l'amélioration de leur niveau de vie, sont de plus en plus nombreux à se rendre en vacances à l'étranger. Leur comportement parfois peu civil "nuit à l'image du peuple chinois", affirmait en mai le vice-Premier ministre Wang Yang.

L'administration nationale du tourisme veut y remédier: elle publie un guide détaillé des bonnes manières sur son site Internet à l'occasion de la "Semaine en or", une période de vacances qui a démarré mardi. L'ouvrage compte 64 pages.

Plusieurs pays, y compris en Europe, ont assoupli leurs procédures pour les visas de tourisme afin d'attirer ces Chinois souvent aisés et prêts à dépenser. Mais il arrive que leurs manières provoquent des froncements de sourcils.

Pas de bruit en mangeant

En février, une Chinoise avait stupéfié les clients d'un restaurant de Hong Kong, en autorisant son fils à faire pipi dans une bouteille, au beau milieu des convives.

Le "Guide du touriste bien élevé" recommande d'éviter de se mettre les doigts dans le nez en public, de se curer les dents avec les doigts et de se couper les poils du nez.

Un touriste bien éduqué ne doit pas faire de bruit en mangeant ni occuper trop longtemps les toilettes publiques. A la fin d'un voyage en avion, les voyageurs laisseront sous les sièges les gilets de sauvetage, ajoute le guide.

Le livret dispense également des recommandations spécifiques à certains pays. En Allemagne, on claque des doigts pour appeler un chien, mais pas une personne. En Espagne, mesdames, portez des boucles d'oreilles, sinon vous donnerez l'impression d'être nues. Et au Japon, ne tripotez pas vos vêtements ou vos cheveux lorsque vous êtes à table.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus