Fêtes de Genève: la météo ternit le bilan économique

Les organisateurs des Fêtes de Genève avaient le sourire dimanche au moment de tirer le bilan de la manifestation. Ils ont toutefois reconnu que la météo particulièrement maussade en a fait une édition mitigée pour les stands et les forains.

Avec seulement sept jours de beau temps sur 25, les Fêtes de Genève n'ont jamais été aussi mal servies par les cieux ces vingt dernières années. Les pluies, quelquefois diluviennes, qui se sont abattues sur le pourtour de la rade durant des journées entières, ont eu un impact considérable sur le chiffre d'affaires des stands et des forains, au mieux équilibré.

Les organisateurs ont estimé à un million le nombre de visiteurs pour cette 68e édition, soit moitié moins qu'en 2013. "Nous ne sommes pas là pour battre des records. L'objectif est de donner de Genève une image festive, dynamique, enjouée et accueillante", a assuré devant les médias le directeur des Fêtes de Genève, Christian Colquhoun.

Le grand feu: un moment d'anthologie

Même s'il a aussi enregistré un nombre de spectateurs en deçà des chiffres habituels, avec 400'000 personnes, le grand feu d'artifice a été l'un des temps forts de cette édition. "C'est certainement le plus grand que nous ayons vécu. Nous avons fait très fort pour l'image de Genève", s'est réjoui Christian Colquhoun. L'appui d'un mécène a permis la multiplication de tirs de gros calibre.

Les démonstrations de la Police de la navigation, auteure d'un show dans la rade avec notamment un impressionnant hélitreuillage, ont magnifié les 200 ans de la gendarmerie genevoise.

Succès du luminarium

Autre bicentenaire associé au programme de cette année, celui de l'entrée de Genève dans la Confédération, avec notamment une parade de 500 participants en costume. Le luminarium est aussi un sujet de satisfaction. Le labyrinthe lumineux et sensoriel, présent pour la première fois à Genève, a connu un succès dépassant toutes les espérances, avec une moyenne de plus de 1000 visiteurs par jour.

La convention liant la Ville de Genève à la Fondation Genève Tourisme et Congrès étant échue, un groupe de travail a été mis en place afin d'apporter des propositions concrètes d'évolution.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus