Festival du film de Locarno: Casanova et Dracula séduisent le jury

Le film de l'Espagnol Albert Serra, "Historia de la meva mort", a surpris en remportant le Léopard d'or du Festival du film de Locarno (TI). L'oeuvre de plus de deux heures réunit les personnages de Casanova et Dracula. En coulisses, le régisseur avait lui-même qualifié son film d'"irréprochable".

Le prix spécial du jury a été décerné à "E agora? Lambra-me", qui a également reçu le prix FIPRESCI et celui du jury des jeunes. Le Portugais Joaquim Pinto, infecté par le HIV et l'hépatite depuis près de 20 ans, a documenté sa participation à une étude utilisant des substances toxiques.

Le Léopard d'argent pour la meilleure réalisation a été attribué au Sud-Coréen Hong Sangsoo pour son film "U ri sunhi", une oeuvre très statique qui se concentre sur une jeune femme et la manière dont elle est vue par les trois hommes qui l'aiment.

Trois prix pour "Short Term 12"

Le vainqueur caché du festival est toutefois "Short Term 12" de l'Américain Destin Cretton. Le film se penche sur le travail d'une jeune femme dans un centre qui accueille des jeunes en difficulté. Il a été longuement applaudi par le public et a raflé trois prix, dont le Léopard d'argent de la meilleure actrice, remis à Brie Larson.

Ce n'est d'ailleurs pas la première distinction que la jeune Américaine a reçu cette année pour son rôle dans "Short Term 12". Le festival South by Southwest au Texas lui a décerné en mars le prix du jury et du public.

Une école de montagne qui séduit

Un film suisse s'est également distingué lors de la 66e édition du festival de Locarno. "Tableau noir" d'Yves Yersin a reçu une mention spéciale par le jury officiel et le jury oecuménique ainsi que le prix "environnement" remis par le jury des jeunes. Le documentaire a été tourné dans une école des montagnes neuchâteloises juste avant que celle-ci ne ferme.

Dans la section de la relève cinématographique "Cineasti del presente", le documentaire "Manakamana", qui raconte le voyage d'un pèlerin népalais, a reçu sans surprise le Léopard d'or. Le public a lui choisi de récompenser le film de la Française Louise Archambault, centré sur la handicapée Gabrielle.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes