Décès de Michel Viala écrivain, comédien et dramaturge genevois

L'homme de théâtre genevois Michel Viala est décédé jeudi à l'âge de 80 ans des suites d'un cancer dans sa maison de retraite à Céligny (GE). Tour à tour comédien, metteur en scène, écrivain, poète et peintre, Michel Viala a marqué le théâtre romand de son empreinte.

"C'était un écorché vif qui a toujours eu une admirable discipline pour écrire et travailler au théâtre", a indiqué vendredi à l'ats le metteur en scène François Rochaix qui collaborait avec Michel Viala depuis près de 50 ans. Il évoque un homme curieux de tout, "une éponge géniale", qui a continué à écrire jusqu'à la fin.

Michel Viala, de son vrai nom Claude Michel Tissot, est né à Genève le 17 mai 1933. Il a suivi les cours des Beaux-Arts tout en se formant sur le tas à de nombreux métiers des coulisses. "Il faisait même les décors", souligne son ami François Rochaix.

Il a débuté au Théâtre de Poche comme comédien dans les années 50, selon le "Dictionnaire du théâtre en Suisse". Cet anarchiste part ensuite bourlinguer en Afrique et en Asie. Il rentre à Genève au milieu des années 60 où il écrit et met en scène. Ses textes, dont "Le Blé", "La Machine" et "La Pierre", sont joués en Suisse romande, puis à l'étranger.

Censuré

Très critique, Michel Viala s'en prend à la Suisse dans "La Clinique du docteur Helveticus". Son oeuvre est alors censurée. L'homme de théâtre se distingue aussi au cinéma: le film "L'Invitation", réalisé sur la base de son scénario par Claude Goretta, décroche en 1973 le prix du jury du Festival de Cannes.

Il écrit beaucoup pour la télévision, dont la série "La vierge noire" qui raconte le destin d'une Africaine qui débarque dans la campagne pour épouser un Suisse.

Cabossé par la vie, Michel Viala a aussi vécu plusieurs fois dans la rue. "C'était par choix", explique son ami François Rochaix. Mais à chaque fois il a continué à écrire: c'était un besoin vital. Il avait deux filles, un fils et des petits-enfants.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus