Zurich Insurance voit son volume d'affaires bondir au 1er trimestre

Zurich Insurance a vu son volume d'affaires bondir de 14% sur un an au premier trimestre à ...
Zurich Insurance voit son volume d'affaires bondir au 1er trimestre

Zurich Insurance voit son volume d'affaires bondir au 1er trimestre

Photo: KEYSTONE/GAETAN BALLY

Zurich Insurance a vu son volume d'affaires bondir de 14% sur un an au premier trimestre à 11,0 milliards de dollars (près de 10,0 milliards de francs), à la faveur de la croissance de ses activités entreprises et d'une amélioration sur le front des tarifs.

Sur une base comparable, c'est-à-dire ajustée des effets de change et d'acquisition, la croissance s'est montée à 9%, indique mercredi l'assureur dans un communiqué. Elle a été particulièrement marquée en Amérique du Nord (+16% à plus de 3,9 milliards de dollars).

Le premier trimestre a connu un niveau relativement élevé de catastrophes naturelles et de sinistres liés aux conditions météorologiques, principalement en raison de la tempête Uri aux États-Unis. Cela devrait se traduire sur l'ensemble de l'exercice par une détérioration du ratio combiné d'environ un point de pourcentage, en supposant un niveau de dommages liés aux catastrophes naturelles 'normal' pour le reste de l'année.

Si les primes brutes dans les activités Dommages et accidents (P&C) ont pris l'ascenseur, les affaires d'assurance-vie en revanche se sont contractées de 4% en glissement annuel, à 919 millions de dollars, mesurées en équivalent de primes annuelles.

Comme indiqué lors de la publication des résultats annuels, la pandémie de Covid-19 risque d'avoir une incidence négative en 2021, du fait de la hausse de la hausse de la mortalité observée dans des marchés clés comme la région Europe, Moyen-Orient, Afrique (EMEA), l'Amérique latine et les États-Unis au cours du premier trimestre, prévient Zurich Insurance.

L'assureur affichait à fin mars un ratio de solvabilité estimé à 201%, nettement supérieur aux 160% qu'il s'est fixés comme objectif et aux 182% dont il a fait état au bouclement de l'exercice 2020, une progression que le groupe explique par 'des conditions de marché favorables', ainsi que le placement avec succès de dettes subordonnées pour un montant de 1,75 milliard de dollars.

Forte de sa performance trimestrielle, la direction du groupe zurichois se dit très confiante pour le reste de l'exercice.

/ATS
 

Actualités suivantes