Vols sous conditions avec le Royaume-Uni et l'Afrique du Sud

Les personnes domiciliées au Royaume-Uni ou en Afrique du Sud qui sont en ce moment en Suisse ...
Vols sous conditions avec le Royaume-Uni et l'Afrique du Sud

Vols sous conditions avec le Royaume-Uni et l'Afrique du Sud

Photo: KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

Les personnes domiciliées au Royaume-Uni ou en Afrique du Sud qui sont en ce moment en Suisse pourront rentrer chez elles à partir de jeudi, sous conditions. De même que les personnes domiciliées en Suisse se trouvant actuellement dans l’un de ces deux pays.

Les vols au départ de la Suisse visent uniquement à rapatrier les personnes domiciliées au Royaume-Uni ou en Afrique du Sud qui séjournent actuellement en Suisse, a indiqué l'Office fédéral de l'aviation civile (OFAC) mercredi dans un communiqué. Les passagers en quarantaine sont soumis à des mesures de protection particulières, à appliquer lors du transfert à l’aéroport afin de limiter au maximum les risques. Les plans de protection sanitaires en vigueur sont aussi à respecter durant les vols.

L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) coordonne les transferts avec les cantons. Ces derniers ont reçu la liste des touristes concernés. Ils sont entre 8000 et 10'000, a indiqué Jonas Montani, porte-parole de l'OFSP, à Keystone-ATS. Cela correspond à 80-90 vols en provenance du Royaume-Uni et quatre d'Afrique du Sud. Mais l'office n'a pas d'information quant au nombre de personnes qui sont déjà reparties entre le 14 et le 21 décembre.

Autorisation au préalable

Dans le cadre des vols au départ du Royaume-Uni et de l'Afrique du Sud et arrivant en Suisse, les compagnies aériennes doivent solliciter au préalable l’autorisation de l’OFAC, au vu du risque élevé que les passagers introduisent en Suisse la nouvelle variante de coronavirus détectée dans ces deux pays.

Seuls les citoyens suisses (y compris les citoyens du Liechtenstein), les titulaires d'un titre de séjour ou d'un visa D délivré par la Suisse et les titulaires d'un 'laissez-passer' qui remplissent les conditions d'entrée précédemment en vigueur sont autorisés à être passagers. Les compagnies aériennes sont invitées à leur signaler en bonne et due forme qu’ils devront respecter les règles de quarantaine en vigueur en Suisse à leur arrivée.

Jonas Montani a précisé que l'OFSP ne recommande pour l'heure pas de tests spécifiquement pour ces passagers à leur arrivée sur le sol helvétique. Les recommandations déjà en vigueur auparavant valent aussi pour eux, comme ne pas faire de tests si on n'a pas de symptômes. Contactés par Keystone-ATS, les aéroports de Zurich et de Genève indiquent ne pas demander de tests rapides pour ces passagers en particulier.

Application

Par ailleurs, l'OFAC conseille aux passagers qui possèdent déjà des billets de se renseigner directement auprès de leur compagnie aérienne pour savoir si leur vol est maintenu ou non. Il prie également les ressortissants suisses qui se trouvent actuellement au Royaume-Uni et en Afrique du Sud d'enregistrer leur voyage et leurs déplacements sur l'application 'Travel Admin', sous la rubrique 'Mes voyages'.

La simple création d'un profil d'utilisateur ne suffit pas, souligne l'OFAC. Un tel enregistrement permettra au Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) d'envoyer si besoin des informations spécifiques aux personnes concernées.

Les liaisons aériennes sont suspendues depuis dimanche à minuit en raison de cette nouvelle variante. Grâce à cette dérogation, les personnes concernées pourront être chez elles pour les fêtes.

Par ailleurs, la police cantonale valaisanne rappelle mercredi à toute personne arrivée en Valais dès le 14 décembre de Grande-Bretagne ou d'Afrique du Sud de se mettre dix jours en quarantaine depuis leur date d'arrivée. Ces personnes doivent également s'annoncer dans les 24 heures. Si elles ne respectent pas la quarantaine, elles s'exposent à une dénonciation au Ministère public avec une amende pouvant aller jusqu'à 1500 francs.

www.promotionsantevalais.ch/annonce

/ATS
 

Actualités suivantes