Vive croissance pour Zurich Insurance en 2019

Zurich Insurance a affiché une vive croissance l'an dernier. Dépassant tous les objectifs, ...
Vive croissance pour Zurich Insurance en 2019

Vive croissance pour Zurich Insurance en 2019

Photo: KEYSTONE/ENNIO LEANZA

Zurich Insurance a affiché une vive croissance l'an dernier. Dépassant tous les objectifs, l'assureur zurichois a vu son bénéfice net bondir de 12% au regard de 2018 à 4,15 millions de dollars, un niveau inédit depuis 2010.

Le résultat opérationnel (BOP) a lui progressé de 16% à 5,3 milliards de dollars, écrit jeudi Zurich Insurance.

Dans l'assurance dommages, les entrées de primes brutes ont crû de 2% à 34,18 milliards de dollars (33,10 milliards de francs). Sur une base comparable, la croissance s'est fixée à 6%.

Le résultat opérationnel (BOP) du segment s'est pour sa part hissé à 2,88 milliards, un montant supérieur de 38% (+46% sur une base comparable) à celui dégagé douze mois auparavant.

Le ratio combiné des affaires dommages s'est amélioré à 96,4%, contre 97,8% en 2018. Dans son communiqué, Zurich Insurance explique avoir tiré profit l'an dernier d'une volatilité moindre et d'une rentabilité accrue, à la faveur d'une sinistralité moindre.

Dans l'assurance vie, les primes brutes ont stagné à 33,48 milliards de dollars. Sur une base comparable, elles ont augmenté de 4%. Le résultat opérationnel s'est en revanche contracté de 4% à 1,49 milliard de dollars.

La performance de l'assureur des bords de la Limmat s'est révélée supérieure aux attentes des analystes, à tout le moins en matière de bénéfice net et de résultat opérationnel. Sondés par AWP, les experts avaient anticipé des montants moyens de 3,99 milliards de dollars pour le premier et de 5,27 milliards pour le second.

Alors que Zurich Insurance proposera à ses actionnaires de leur verser un dividende de 20 francs par action au titre de l'exercice sous revue, soit 1 franc de plus que l'an dernier, ce montant s'est inscrit en-deçà des attentes des analystes. Ceux-ci tablaient sur un versement moyen de 20,19 francs par titre.

/ATS