Un cortège funèbre d'Unia au Manor de Monthey (VS)

Un cortège 'lugubre' s'est tenu dimanche au centre Manor de Monthey (VS) qui était ouvert. ...
Un cortège funèbre d'Unia au Manor de Monthey (VS)

Un cortège funèbre d'Unia au Manor de Monthey (VS)

Photo: KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

Un cortège 'lugubre' s'est tenu dimanche au centre Manor de Monthey (VS) qui était ouvert. Une action du syndicat Unia qui s'oppose à l'ouverture de certaines enseignes dans la localité valaisanne les dimanches 24 décembre.

Depuis plus d'un mois, Unia a mené plusieurs actions et lancé une pétition qui a récolté plus de 4000 signatures en dix jours contre cette ouverture dominicale. Malgré cette opposition et un large soutien de la population, Unia a été contraint, une nouvelle fois, de s'opposer 'à ce qui revient purement et simplement à bafouer le droit le plus élémentaire de pouvoir fêter le dimanche de Noël en famille', écrit le syndicat dimanche.

Le jour du réveillon, Unia a donc 'procédé à une cérémonie triste, voire lugubre', afin d'illustrer 'l'enterrement du Noël du personnel actif dans les différentes enseignes du centre Manor'. Après une procession sur la marche funèbre de Chopin, une couronne mortuaire a été déposée au pied du centre Manor. Des clients ont participé à l'action en apportant des roses et en allumant des bougies pour illuminer la couronne.

Sacrifice pas vain

Le syndicat critique 'l'obstination des autorités montheysannes, de l'association des artisans et commerçants montheysans et du centre Manor' d'autoriser l'ouverture des magasins le dimanche 24 décembre. Il demande que les commerces montheysans ne soient plus ouverts lorsque le 24 décembre tombe sur un dimanche. Cela se reproduira la prochaine fois en 2023. 'Ainsi le sacrifice du personnel du centre Manor n'aura pas été vain'.

/ATS
 

Actualités suivantes