Trump parle « de discussions très productives » avec Pyongyang

Trente-cinq heures à peine après avoir annoncé son annulation en raison de 'l'hostilité' affichée ...
Trump parle « de discussions très productives » avec Pyongyang

Réunion entre les deux Corées, peut-être un sommet Trump-Kim

Photo: KEYSTONE/EPA CHEONG WA DAE/CHEONG WA DAE HANDOUT

Le président sud-coréen Moon Jae-in a rencontré samedi le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un pour discuter d'un futur sommet entre ce dernier et le président américain Donald Trump, a annoncé Séoul. Le sommet pourrait avoir lieu comme prévu.

Cette réunion surprise s'est tenue au village Panmunjom à la frontière entre les deux pays. Elle va dans le sens de ceux qui pensent que finalement, le sommet prévu entre Donald Trump et Kim Jong-un, annulé jeudi par les Etats-Unis, aura finalement bien lieu comme prévu, le 12 juin à Singapour.

Il y a un mois, le 27 avril, les deux dirigeants avaient tenu au même endroit le premier sommet inter-coréen depuis plus de dix ans. Dans leur déclaration dite de Panmunjom, ils avaient déclaré qu'ils voulaient travailler à une péninsule coréenne dénucléarisée et à la fin officielle de la guerre qui a opposé les deux pays entre 1950 et 1953.

Réunion secrète

La réunion de ce samedi a duré deux heures, a indiqué la présidence sud-coréenne. 'Les deux dirigeants ont échangé avec franchise leurs points de vue sur la manière de faire du sommet entre la Corée du Nord et les Etats-Unis un succès et sur la mise en oeuvre de la Déclaration de Panmunjom', a déclaré le porte-parole du président sud-coréen.

Il n'a pas précisé les circonstances de l'organisation de cette réunion secrète ni qui l'avait demandée. Le président Moon Jae-in, qui a vu Donald Trump à Washington cette semaine, annoncera le résultat de sa rencontre avec Kim Jong-un dimanche matin.

Une des photos publiées samedi par la Maison bleue, la présidence sud-coréenne, montre Moon Jae-in et Kim Jong-un s'embrassant après leur rencontre à Tongilgak, le bâtiment de la Corée du Nord à Panmunjom. Leur rencontre du 27 avril s'était tenue du côté sud de la frontière.

'Discussions très productives'

A peine plus de 24 heures après avoir écrit à Kim Jong-un pour annuler le sommet du 12 juin et lui reprocher son 'hostilité', Donald Trump a fait état vendredi soir de 'discussions très productives' avec la Corée du Nord sur le rétablissement de la rencontre de Singapour. Selon le magazine Politico, une équipe de 30 fonctionnaires de la Maison blanche et du département d'Etat se prépare à partir pour Singapour ce week-end.

Donald Trump a déclaré vendredi soir dans un message sur Twitter: 'Nous avons des discussions très productives sur le rétablissement du sommet qui, s'il se produit, restera probablement à Singapour à la même date, le 12 juin, et, si nécessaire, sera prolongé au-delà de cette date.'

Trump avait déjà indiqué que le sommet pourrait être sauvé après une déclaration au ton conciliant de la Corée du Nord disant qu'elle restait ouverte aux discussions. 'C'était une très belle déclaration qu'ils ont faite', a déclaré Trump aux journalistes à la Maison blanche.

'Nous sommes en train de leur parler. Ils veulent vraiment le faire. Nous aimerions le faire', a-t-il dit. Le secrétaire américain à la Défense, Jim Mattis, a pour sa part déclaré aux journalistes que les diplomates étaient 'toujours au travail'.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus