Températures inférieures à -20 degrés à La Brévine

La nuit de samedi à dimanche a été glaciale en Suisse. Trois semaines avant le début de l'hiver ...
Températures inférieures à -20 degrés à La Brévine

La Suisse a grelotté dimanche

Photo: KEYSTONE/URS FLUEELER

Après la neige abondante, le froid piquant: la nuit de samedi à dimanche a été glaciale en Suisse. Trois semaines avant le début de l'hiver, le mercure est tombé à -20,6 degrés à La Brévine (NE) et à -12,9 degrés à Zurich-Kloten.

Les valeurs transmises par les stations de Meteonews démontrent que les températures sont descendues très bas durant la nuit en plaine et ailleurs. A Zurich-Kloten, il n'avait plus fait aussi froid depuis le 14 février 2021.

Les records du jour ont été enregistrés dans les Grisons, avec -21,1 degrés à Samedan et -22,9 dans le Val Calanca. Le mercure a également largement plongé sous zéro dans l'Arc jurassien et en Valais, y compris en journée, tandis qu'il est resté autour de 0 degré dans l'Arc lémanique.

Vingt-quatre à trente-six heures plus tôt, les chutes de neige avaient elles aussi atteint une anormalité statistique pour cette période de l'année. Il était tombé 48 cm de neige fraîche près de Glaris, 28 cm à Coire et 26 cm juste au-dessus de Zurich.

Une quarantaine de vols ont dû être annulés à l'aéroport zurichois samedi matin. Les liaisons vers Munich n'ont pas pu être assurées, depuis Zurich comme depuis Genève, la cité bavaroise étant paralysée par la neige.

Accidents en cascade

En maints endroits de Suisse orientale et du centre, vers Berne notamment, le manteau neigeux avait une épaisseur de 5 à 25 cm. Plusieurs stations en Suisse alémanique n'avaient jamais mesuré autant de neige fraîche aussi tôt dans la 'saison hivernale'.

Les conditions difficiles ont provoqué beaucoup de tôles froissées sur les routes zurichoises et bernoises. Les polices de ces deux cantons ont annoncé à Keystone-ATS quelque 200 accidents de la circulation entre vendredi et samedi matin, dont 150 pour Zurich uniquement. Il n'y a eu que des dégâts matériels dans l'immense majorité des cas. En ville de St-Gall, 19 automobilistes ont été verbalisés pour n'avoir pas suffisamment dégagé la neige de leur voiture.

Et sur le Schwägalp, au Säntis (AR), la police a dénoncé une vingtaine d'automobilistes venus faire des dérapages sur la route enneigée durant les deux nuits du week-end. Agés de 18 à 30 ans et venus de plusieurs cantons voisins, ils ont commis plusieurs infractions au code de la route, mettant en danger les autres usagers de la route et poussant inutilement les moteurs à fond, ce qui a entraîné de grandes nuisances sonores.

A Delémont, près du Vorbourg, la chaussée dégradée a provoqué une impressionnante sortie de route dans la nuit de samedi à dimanche. Pas moins de 15 véhicules de police et de secouristes ont dû intervenir après qu'une voiture a dévalé un ravin. Trois personnes ont été blessées.

L'arrivée des flocons a perturbé le trafic ferroviaire outre-Sarine. Des problèmes ont subsisté dimanche du côté de Rorschach (SG), de Kreuzlingen (TG) et de Schaffhouse ainsi que sur la ligne de l'Albula des Chemins de fer rhétiques (RhB) dans les Grisons. Pannes de caténaires et arbres couchés sur les voies ont mis les chemins de fer à rude épreuve dans ces régions.

Automne exceptionnellement clément

L'automne météorologique, achevé le 30 novembre, avait été exceptionnellement clément. MétéoNews a annoncé dimanche qu'il s'est agi du deuxième automne le plus chaud à l'échelle suisse depuis le début des mesures, et même parfois du plus chaud pour certaines ville, comme Bâle, Berne ou Zurich.

Les températures de l'automne météorologique ont été 2,4 degrés au-dessus de la norme climatique de 1991 à 2020. L'excédent de précipitations par rapport à la moyenne des trente années précédentes s'est élevé à 42%.

/ATS