Tarifs douaniers: Trump devrait signer les mesures jeudi

Le président américain Donald Trump devrait signer jeudi le décret controversé prévoyant une ...
Tarifs douaniers: Trump devrait signer les mesures jeudi

Tarifs douaniers: Trump devrait signer les mesures jeudi

Photo: KEYSTONE/AP/EVAN VUCCI

Le président américain Donald Trump devrait signer jeudi le décret controversé prévoyant une hausse des tarifs douaniers sur les importations d'acier et d'aluminium. Washington parle désormais d'éventuelles exemptions, mais la Chine promet une 'réponse appropriée'.

'Il y a des dérogations possibles pour le Mexique, le Canada (...) et potentiellement d'autres pays', a déclaré mercredi Sarah Sanders, porte-parole de Donald Trump, évoquant une évaluation 'pays par pays' sur des critères de 'sécurité nationale'.

'Nous pensons que le président signera quelque chose d'ici à la fin de la semaine', a-t-elle également confirmé. Selon la New York Times, M. Trump pourrait promulguer ces taxes dès jeudi.

Donald Trump avait annoncé il y a une semaine son intention d'imposer 25% de taxes sur les importations d'acier et 10% sur celles d'aluminium, ravivant le spectre d'une guerre commerciale entre les Etats-Unis et nombre de ses alliés.

Représailles annoncées

A quelques heures d'une possible promulgation du texte, la Chine a averti qu'elle adoptera 'certainement' une 'réponse appropriée et nécessaire' face à d'éventuelles sanctions commerciales américaines, a martelé jeudi son ministre des affaires étrangères, Wang Yi, agitant le spectre de représailles contre Washington.

'Dans notre époque mondialisée, ceux qui recourent à la guerre commerciale choisissent le mauvais remède. Ils ne feront que pénaliser les autres tout en se pénalisant eux-mêmes', a poursuivi M. Wang.

La Chine est de loin le principal producteur mondial d'acier et d'aluminium, mais elle ne fournit qu'une infime partie des importations américaines dans ces secteurs. Elle pourrait n'être affectée que marginalement par ces nouvelles taxes spécifiques.

L'UE est 'très, très injuste'

Si le gouvernement américain semblait mercredi vouloir ménager ses partenaires canadien et mexicain, la situation restait encore floue s'agissant des pays de l'Union européenne. La commissaire européenne au commerce Cecilia Malmström a fait savoir mercredi qu'elle préparait des représailles ciblant des produits américains emblématiques.

Cette liste, encore en discussion, comprend 'des produits en acier, industriels et agricoles', et notamment 'certains types de bourbon' ainsi que 'le beurre de cacahuète, les airelles et le jus d'orange', a précisé Mme Malmström.

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, avait déjà révélé que des marques symboliques comme Harley-Davidson et Levi's, ainsi que le bourbon, étaient dans le collimateur de Bruxelles. Les Européens exportent environ 5 milliards d'euros d'acier et 1 milliard d'euros d'aluminium chaque année vers les Etats-Unis.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus