Sika performe en début d'année et relève ses prévisions

Le chimiste du bâtiment Sika a enregistré un solide démarrage en début d'année, en dépit de ...
Sika performe en début d'année et relève ses prévisions

Sika performe en début d'année et relève ses prévisions

Photo: KEYSTONE/WALTER BIERI

Le chimiste du bâtiment Sika a enregistré un solide démarrage en début d'année, en dépit de la pandémie de coronavirus, dépassant même les attentes du marché.

Grâce à cette performance, la direction du groupe zougois a relevé ses objectifs de croissance pour l'ensemble de l'année.

Au premier trimestre, l'entreprise a dégagé un chiffre d'affaires net de 1,998 milliard de francs, en hausse de 10,2% sur un an. Abstraction faite des effets de change, la progression a même été de 12,6%, a précisé Sika mardi dans un communiqué.

Les recettes dégagées par l'entreprise entre janvier et fin mars dépassent légèrement les prévisions des analystes consultés par AWP.

'Nous avons été en mesure, dans la nouvelle année, d'enchaîner sur notre solide performance du quatrième trimestre' 2020, s'est félicité le directeur général Paul Schuler. Le groupe a profité de la forte demande dans certaines régions pour renforcer ses parts de marché, a-t-il ajouté.

Sika a ainsi bénéficié d'une envolée des recettes de 25% dans la région Asie-Pacifique et de 12,8% dans la région englobant l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique. Seuls les Amériques ont subi une décrue de 0,7% pendant la période sous revue. Cette performance négative est cependant due à des effets de changes prononcés. Hors variation des devises, le chiffre d'affaires du continent américain a progressé de 6,2%.

Face à cette bonne performance, la direction a partiellement relevé ses objectifs pour l'ensemble de 2021, tablant désormais sur une croissance à deux chiffres en monnaies locales, contre une fourchette de 6% à 8% jusqu'à présent. La société anticipe aussi une progression supérieure à la moyenne du résultat d'exploitation (Ebit). La marge opérationnelle doit atteindre 15%.

Les prévisions d'ici 2023 ont quant à elles été confirmées, le groupe s'attendant à enregistrer une croissance en monnaies locales de 6%-8% et une hausse de la marge Ebit à 15%-18% à partir de cette année.

/ATS