Sanofi va acquérir la biotech américaine Synthorx

Le groupe pharmaceutique français Sanofi a annoncé lundi l'acquisition de la biotech américaine ...
Sanofi va acquérir la biotech américaine Synthorx

Sanofi va acquérir la biotech américaine Synthorx

Photo: KEYSTONE/GAETAN BALLY

Le groupe pharmaceutique français Sanofi a annoncé lundi l'acquisition de la biotech américaine Synthorx pour 2,5 milliards de dollars (quasiment autant en francs) en numéraire, une opération lui permettant de se conforter dans l'immuno-oncologie.

L'acquisition de Synthorx, spécialisée dans le développement de traitements visant à prolonger et améliorer la vie des personnes atteintes de cancer ou de maladies auto-immunes, a été approuvée à l'unanimité par les conseils d'administration des deux groupes, a précisé Sanofi dans son communiqué.

'Cette acquisition cadre parfaitement avec notre stratégie et notre volonté de dynamiser l'innovation et de bâtir un portefeuille composé de médicaments de haute qualité', a déclaré Paul Hudson, directeur général de Sanofi, cité dans le communiqué.

'Elle est de plus en phase avec notre objectif de doter notre franchise oncologie de médicaments ayant le potentiel de changer l'exercice de la médecine, ainsi que d'associations thérapeutiques innovantes', affirme-t-il.

Le Britannique, qui a pris les commandes de Sanofi début septembre, avait alors expliqué que le géant français devrait concentrer ses ressources sur certaines priorités, laissant entendre que l'oncologie pourrait être une piste de croissance.

L'oncologie, où Sanofi souffre justement du manque de nouveaux traitements, est l'un des secteurs les plus porteurs pour les laboratoires pharmaceutiques actuellement.

Le principal candidat-médicament de Synthorx en immuno-oncologie, THOR-707, une variante de l'interleukine 2 (IL-2), est en phase de développement clinique dans le traitement de multiples tumeurs solides.

Outre ce candidat-médicament, Synthorx a d'autres programmes au stade précoce qui 'conforteront le positionnement de Sanofi dans la sphère de l'oncologie et plus particulièrement de l'immuno-oncologie', affirme le communiqué.

Le groupe tiendra une journée investisseurs mardi, au cours de laquelle le nouveau directeur général devrait détailler la stratégie du laboratoire français. En 2018, le chiffre d'affaires du groupe s'était établi à 34,5 milliards d'euros.

/ATS
 

Actualités suivantes