Roche élargit son programme mondial d'accès au diagnostic

Le laboratoire Roche a élargi son programme mondial d'accès aux solutions de diagnostic à des ...
Roche élargit son programme mondial d'accès au diagnostic

Roche élargit son programme mondial d'accès au diagnostic

Photo: KEYSTONE/AP/RAJESH KUMAR SINGH

Le laboratoire Roche a élargi son programme mondial d'accès aux solutions de diagnostic à des maladies autres que le VIH, a annoncé lundi le géant bâlois.

Des maladies comme la tuberculose, l'hépatite B et C ainsi que papillomavirus humain sont désormais inclues dans ce programme destiné aux pays en développement.

L'extension du programme 'souligne l'engagement de Roche à améliorer l'accès à des ressources d'un bon rapport coût-efficacité, à intensifier des programmes et à contribuer à l'élimination de maladies dans les régions où les besoins sont les plus importants', a indiqué le groupe pharmaceutique dans un communiqué.

Selon le directeur général de Roche Diagnostics, Michael Heuer, 'la détection précoce peut contribuer à sauver des vies et à alléger les souffrances'.

Dans l'ensemble, le 'Global Access Program' inclut les diagnostics moléculaires pour déterminer la charge virale du VIH-1, le dépistage du VIH-1 et du VIH-2 chez les nourrissons, le dispositif de recueil de plasma, les tests MTB et MTB - RIF/INH et les tests de dépistage de l'hépatite B et de l'hépatite C, ainsi que du papillomavirus humain.

  • Roche a lancé en 2014 son programme destiné au dépistage du VIH, en partenariat notamment avec des gouvernements nationaux, ainsi que des organisations internationales comme Onusida, la Clinton Health Access Initiative (Chai), Unitaid, le President's Emergency Plan For Aids Relief, le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme et les centres américains de diagnostic (CDC).

Selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), plus de 36 millions de personnes dans le monde sont porteuses du VIH, mais seules 21,7 millions reçoivent un traitement antirétroviral.

La tuberculose représente quant à elle la première cause de décès dus aux maladies infectieuses dans le monde, quelque 1,7 milliard de personnes étant infectées par Mycobacterium tuberculosis.

L'hépatite virale provoque la mort de 1,34 million de personnes chaque année. Quelque 71 millions de personnes seraient atteintes d'hépatite C chronique, tandis que 257 millions seraient infectées par le virus de l'hépatite B.

On dénombre par ailleurs chaque année environ 570'000 nouveaux cas de cancer du col de l'utérus dans le monde et 311'000 décès dus à cette maladie, dont près de 90% dans des pays à revenu faible ou intermédiaire.

/ATS
 

Actualités suivantes