Roche: confirme ses ambitions pour 2021 au terme du 1er trimestre

Roche confirme ses objectifs pour l'ensemble de l'année en cours, au sortir d'un premier trimestre ...
Roche: confirme ses ambitions pour 2021 au terme du 1er trimestre

Roche: confirme ses ambitions pour 2021 au terme du 1er trimestre

Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Roche confirme ses objectifs pour l'ensemble de l'année en cours, au sortir d'un premier trimestre largement conforme aux projections. Le chiffre d'affaires s'est érodé de 1% à 14,93 milliards de francs, malgré un envol de 50% de la contribution de Diagnostics.

En vue avec sa panoplie de tests du Sars-Cov-2, la plus petite des deux divisions de la multinationale rhénane a généré 4,33 milliards. Son illustre consoeur Pharmaceuticals par contre a essuyé un recul de 14% à 10,60 milliards, indique le compte-rendu intermédiaire diffusé mercredi.

Le groupe souligne qu'à taux de change constant (tcc), la croissance se serait élevée à 3%.

Les trois moteurs de ventes médicamenteux soumis à concurrence de versions biosimilaires ont essuyé des replis de 35 à 46% (tcc) en comparaison annuelle, pour représenter encore un montant cumulé de 2,32 milliards. Le rajeunissement du portefeuille à néanmoins permis d'atténuer la contraction pour l'ensemble de la division à 9%.

La franchise Covid-19 a fait exploser les subdivisions Point of Care et Molecular Lab de Diagnostics de respectivement 281% et 86%, expliquant largement l'essor de l'unité.

La performance s'inscrit dans le haut des prévisions articulées par les analystes du consensus AWP, qui attendaient un peu mieux de l'unité Pharmaceuticals et un peu moins bien de l'unité Diagnostics.

La croissance hors effets de changes doit s'établir en 2021 dans une fourchette de 1 à 5%, nonobstant un impact persistant des biosimilaires. Le bénéfice par bon de jouissance de base doit suivre une progression similaire et les actionnaires pourront compter sur une nouvelle augmentation de leur rémunération.

La direction précise que nonobstant les perspectives prometteuses de ses contributions à la lutte contre la pandémie de Covid-19, la pression des concurrents biosimilaires de ses moteurs de ventes vieillissants demeure élevée.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus