Réforme urgente pour le 2e pilier, selon l'autorité de surveillance

Après le rejet de la Prévoyance vieillesse 2020, il est d'autant plus urgent de réformer le ...
Réforme urgente pour le 2e pilier, selon l'autorité de surveillance

Réforme urgente pour le 2e pilier, selon l'autorité de surveillance

Photo: KEYSTONE/LUKAS LEHMANN

Après le rejet de la Prévoyance vieillesse 2020, il est d'autant plus urgent de réformer le 2e pilier, estime la Commission de haute surveillance de la prévoyance professionnelle. Le déficit de financement persiste, malgré une hausse des rendements des placements.

'Il est grand temps que le législateur agisse', a dit mardi Pierre Triponez, président de l'organe de haute surveillance, devant les médias à Berne. Si les caisses de pension ont réduit ces dernières années les promesses d'intérêts à 2,75% en moyenne, elles dépassent encore nettement le niveau moyen du taux d'intérêt technique, qui est de 2,2%.

Il résulte de ce déficit de financement de 0,5% une importante redistribution non voulue de fonds des assurés actifs vers les rentiers. Cela porte préjudice aux actifs et aux employeurs, a souligné M. Triponez. Ces dernières années, cette redistribution s’est chiffrée à près de 1% du capital de prévoyance global, soit à environ 7 milliards de francs par an.

Ce transfert atteint un niveau critique, estime la Commission de haute surveillance, qui présentait son rapport annuel. 'Ce qui est particulièrement inquiétant, c'est que la redistribution la plus importante est le fait des institutions de prévoyance qui offrent une couverture d’assurance limitée au minimum obligatoire', a renchéri Vera Kupper Staub, vice-présidente de la commission.

Bol d'air toutefois pour les caisses de pension: elles ont bénéficié en 2017 d’une forte hausse du rendement net moyen des capitaux, grâce à une performance exceptionnelle du marché des actions (6,9% contre 3,6% l’année précédente). Par conséquent, les taux de couverture moyens affichés se sont améliorés, passant de 107,1% en 2016 à 110,8% l’an dernier.

/ATS
 

Actualités suivantes