Recettes en hausse pour le commerce de détail en août

Août s'est révélé plutôt favorable pour les acteurs du commerce de détail en Suisse. Poursuivant ...
Recettes en hausse pour le commerce de détail en août

Recettes en hausse pour le commerce de détail en août

Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Août s'est révélé plutôt favorable pour les acteurs du commerce de détail en Suisse. Poursuivant leur rebond, leurs chiffres d'affaires ont augmenté de 1,6% sur un an. Corrigés des variations saisonnières, ces derniers ont fléchi de 2,1% au regard du mois précédent.

La croissance en comparaison annuelle s'est cependant tassée par rapport à juillet, mois durant lequel les ventes avaient cru de 3,4%, ressort-il des données provisoires publiées jeudi par l'Office fédéral de la statistique (OFS). En termes réels, soit compte tenu du renchérissement, les recettes du commerce de détail ont gagné 2,5% en août au regard d'août 2019.

En revanche, toujours en termes réels, les revenus des détaillants ont aussi fléchi en comparaison mensuelle et en données corrigées des variations saisonnières, le repli s'inscrivant à 1,9%.

En excluant les affaires des stations-service, lesquelles ont chuté de 12,4% (+2,5% en termes réels), la progression annuelle s'est hissée à 2,8%. Les ventes de denrées alimentaires, de boissons et de tabac ont augmenté de 8,4%, la hausse en termes réels atteignant 8,1%. Dans le secteur non alimentaire, les revenus des détaillants se sont contractés de 1,7% (-0,4% en termes réels).

Les revenus ont à nouveau fortement augmenté dans les branches 'équipements des technologies de l'information et de la communication' (+23,5%, +33,1% en termes réels) et 'marchés, envoi et commerce sur Internet' (+20,1%, +20,8% en termes réels).

Ils ont par contre enregistré la plus forte baisse (-13,2%, -12,5% en termes réels) dans le secteur 'autres biens' qui comprend les vêtements, la pharmacie, l'horlogerie et la bijouterie.

Corrigés des variations saisonnières et apurés des stations-services, les chiffres d'affaires du commerce détail ont reculé de 2,2% par rapport à juillet. En termes réels, la baisse s'est fixée à 2%. Pour les denrées alimentaires, boissons et tabac, le repli s'est fixé à 0,8% (-0,3% en termes réels), tandis qu'il a atteint 2,9% (-3,1%) pour le non-alimentaire.

L'OFS rappelle que la collecte de données demeure difficile en cette période de pandémie de Covid-19. Les chiffres fournis sont susceptibles d'être corrigés ou révisés selon les besoins.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus