Raiffeisen repousse la publication de son rapport annuel 2017

Raiffeisen repousse de trois semaines la date de publication de son rapport annuel 2017. L'information ...
Raiffeisen repousse la publication de son rapport annuel 2017

Raiffeisen repousse la publication de son rapport annuel 2017

Photo: KEYSTONE/ENNIO LEANZA

Raiffeisen repousse de trois semaines la date de publication de son rapport annuel 2017. L'information, donnée par le quotidien zurichois Tages-Anzeiger, a été confirmée par une porte-parole du groupe bancaire coopératif st-gallois, numéro trois du secteur en Suisse.

Des 'remaniements urgents' sont à l'origine du report, dans le sillage de l'affaire Pierin Vincenz et du départ précipité du président du conseil d'administration Johannes Rüegg-Stürm, selon l'article. Raiffeisen devait initialement publier son rapport ce mercredi. Une nouvelle date est désormais fixée au 24 avril.

L'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) a lancé l'an dernier une procédure dite d'enforcement contre Raiffeisen pour violation présumée des règles de gouvernance d'entreprise.

Johannes Rüegg-Stürm a annoncé sa démission de la présidence le 8 mars, en pleine affaire Pierin Vincenz. Avec sa démission, il a accepté de prendre une part de responsabilité dans la tourmente qui a frappé la banque, disant regretter la situation à laquelle l'établissement est confronté.

Pierin Vincenz a opéré en tant que directeur général de Raiffeisen de 1999 à 2016 et détenait plusieurs mandats auprès de conseils d'administration, notamment en tant que président (1999 à 2017) du prestataire de services financiers Aduno, détenu à plus de 25% par Raiffeisen.

Détention préventive

Le Grison fait l'objet d'une procédure pénale de la part du Ministère public zurichois pour gestion déloyale lorsqu'il présidait Aduno. Il se trouve placé en détention préventive depuis début mars.

A l'origine de cette enquête se trouve une plainte déposée en décembre 2017 par Aduno. Ce dernier reproche notamment à Pierin Vincenz de s'être enrichi personnellement lors de plusieurs acquisitions et notamment la société d'investissement Investnet, revendue depuis par Raiffeisen.

Pierin Vincenz conteste les accusations portées à son encontre. La coopérative bancaire a pour sa part porté plainte contre son ancien directeur général, l'accusant de gestion déloyale.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus