Près de 6000 filles et garçons accompagnent un proche au travail

Près de 6000 jeunes ont accompagné jeudi un de leurs proches au travail ou pris part à de nombreux ...
Près de 6000 filles et garçons accompagnent un proche au travail

Près de 6000 filles et garçons accompagnent un proche au travail

Photo: Gilles Dandrès

Près de 6000 jeunes ont accompagné jeudi un de leurs proches au travail ou pris part à de nombreux ateliers sur les métiers ou la formation. Environ 3500 entreprises, hautes écoles et écoles professionnelles ont ouvert leurs portes pour 'Futur en tous genres'.

Des enfants, petits-enfants, nièces et neveux, filleules et filleuls d'employés ont pu visiter cette année les locaux de 2678 sociétés dans toute la Suisse, précisent les responsables du projet dans un communiqué. Des ateliers ont aussi eu lieu dans 822 entreprises et écoles. L'offre de places a augmenté d'environ 25% depuis l'an dernier.

Loin des clichés de genres, environ 3700 filles se sont rendues dans des entreprises de construction et sur des chantiers, dans des hautes écoles et universités afin de tester leurs qualités dans un univers où elles se verraient évoluer professionnellement, relèvent les organisateurs. Dans le domaine de la gestion forestière, 130 places supplémentaires ont pu être ouvertes pour les filles.

A contre-courant

Du côté des garçons, l'intérêt pour les ateliers a également progressé, puisque 1900 jeunes se sont engagés à passer une journée dans un domaine professionnel méconnu. Une septantaine d'écoliers se sont inscrits dans de nouveaux ateliers dans le domaine de l'ergothérapie. Les ateliers dans le secteur de la petite enfance ont attiré 373 élèves, alors qu'ils étaient 286 l'année précédente.

Futures polymécaniciennes ou électroniciennes d'un côté, futurs éducateurs de la petite enfance de l'autre, les enfants ont découvert différents métiers atypiques pour leur sexe, mais qui pourraient les y voir évoluer à l'avenir. Accompagner un parent du sexe opposé au travail peut les encourager à écouter leurs désirs dans le choix d'une profession et non les attentes de la société.

Photos sur Twitter

Les jeunes ont passé la journée, parfois en groupe, avec des responsables expérimentés, capables de répondre à leurs questions, note le canton de Fribourg dans un communiqué. Ils ont ainsi pu suivre, par exemple, des ateliers regroupés sous les titres 'Filles et informatique', 'Filles et technique', 'Garçon et petite enfance' ou 'Garçons et métiers de la santé'.

Aux CFF, ce sont environ 1100 filles et garçons qui ont suivi leurs parents au travail en matinée, avant de participer à des ateliers l'après-midi. A l'ats, ils étaient une douzaine à s'intéresser au métier de journaliste d'agence et à la photographie de presse.

Les photos de jeunes installés sur leurs pseudo-postes de travail ont inondé le réseau social Twitter. Se sont succédé sur la toile des images de jeunes de 10 à 15 ans absorbés par des conférences d'entreprise, concentrés devant l'écran du bureau ou posant à l'intérieur d'une ambulance et d'une cantine d'hôpital.

Projet âgé de 17 ans

'Futur en tous genres' est un projet âgé de 17 ans et mis en oeuvre par les bureaux et les commissions pour l'égalité de 18 cantons, dont quatre romands (GE, FR, NE et VS), ainsi que des villes de Berne et Zurich et de la Principauté du Liechtenstein. Le projet est soutenu financièrement par le Secrétariat d'Etat à la formation, à la recherche et à l'innovation (SEFRI).

/ATS