Novartis met à disposition de Roche des capacités de production

Novartis poursuit sa stratégie de sous-traitance. Le géant pharmaceutique rhénan réserve à ...
Novartis met à disposition de Roche des capacités de production

Novartis met à disposition de Roche des capacités de production

Photo: KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS

Novartis poursuit sa stratégie de sous-traitance. Le géant pharmaceutique rhénan réserve à son voisin et concurrent Roche des capacités de production pour l'anticorps monoclonal humanisé tocilizumab.

Celui-ci est commercialisé sous les marques Actemra et Roactemra en fonction des marchés, sur son site singapourien.

Sans s'attarder sur les contours financiers de cet accord, le communiqué de Novartis précise jeudi que le transfert de savoir-faire est agendé pour le deuxième trimestre de l'année en cours.

Le tocilizumab, homologué initialement contre l'arthrite rhumatoïde, a depuis obtenu des autorisations de commercialisation contre l'arthrite pédiatrique juvénile idiopathique ou systémique, l'artérite à cellules géantes ou encore le syndrome de libération de cytokines induit par les thérapies cellulaires CAR-T, dans lesquelles Novartis fait figure de précurseur.

En l'absence de produit maison validé contre le Sars-Cov-2 ou la pneumonie Covid-19 induite par le virus, Novartis a déjà mis à disposition des laboratoires allemands Curevac en mars et Biontech en janvier des capacités pour la production de la substance active et le conditionnement respectivement de leurs vaccins contre le coronavirus.

Novartis rappelle au passage que le tocilizumab de Roche fait encore l'objet de diverses études cliniques contre la pneumonie Covid-19. Sur le front des traitements, le géant bâlois s'était invité fin octobre dans le programme de développement par son modeste homologue zurichois Molecular Partners de protéines antivirales tri-spécifiques conçues pour neutraliser les capacités infectieuses du Sars-Cov-2, sous le nom de code MP0420 (ensovibep) et de sa variante MP0423.

/ATS