Novartis ferme un site aux Etats-Unis, 400 employés sur le carreau

Novartis s'apprête à fermer son site de Longmont, dans le Colorado, repris à son concurrent ...
Novartis ferme un site aux Etats-Unis, 400 employés sur le carreau

Novartis ferme un site aux Etats-Unis, 400 employés sur le carreau

Photo: KEYSTONE/TI-PRESS/ALESSANDRO CRINARI

Novartis s'apprête à fermer son site de Longmont, dans le Colorado, repris à son concurrent britannico-suédois Astrazeneca il y a moins d'un an pour assurer la production de la première thérapie génique homologuée, le Zolgensma.

Les médias locaux évoquent la perte d'emploi pour quelque 400 collaborateurs.

Le Zolgensma, traitement curatif, se présente sous la forme d'une perfusion unique et est conçu pour combattre l'origine monogénique de l'amyotrophie spinale en substituant le gène primaire SMN défectueux ou manquant. Son prix de plus de deux millions de dollars en fait la thérapie la plus chère de l'histoire, depuis son homologation fin mai 2019 en intraveineuse contre la SMA de type 1 aux Etats-Unis

Pour innovant qu'il soit, le traitement avait essuyé à l'automne dernier un camouflet de la part du régulateur sanitaire aux Etats-Unis. La Food and Drug Administration avait alors enjoint la multinationale de procéder une nouvelle étude clinique avancée sur une formulation intrathécale destinée aux patients de plus de deux ans, avant de se prononcer pour ou contre la commercialisation dans cette extension d'indication.

Dans une prise de position transmise à AWP, Novartis indique que la nouvelle stratégie de production doit couvrir les besoins actuels et à venir en Zolgensma. Trois sites devaient initialement contribuer à cette couverture au pays de l'oncle Sam: Libertyville dans l'Illinois, Durham en Caroline du Nord et Longmont.

Le Zolgensma était tombé dans l'escarcelle de Novartis au printemps 2018 au moment du rachat du laboratoire chicagolais Avexis pour près de neuf milliards de francs.

/ATS