Nouveau repli des ventes dans la confection et l'ameublement

Les secteurs de la confection et de l'ameublement restent sous pression, avec un nouveau recul ...
Nouveau repli des ventes dans la confection et l'ameublement

Nouveau repli des ventes dans la confection et l'ameublement

Photo: KEYSTONE/GAETAN BALLY

Les secteurs de la confection et de l'ameublement restent sous pression, avec un nouveau recul de leurs chiffres d'affaires l'an passé. Le marché des articles de sport - favorisé par un long hiver - et celui du jouet ressortent gagnants.

Le principal secteur non alimentaire, à savoir la confection, a encore cédé du terrain en 2017, même si de façon moins prononcée que les années précédentes, constate jeudi l'institut d'études de marché GfK Suisse. Le chiffre d'affaires de la branche a fléchi de 3% à 8,78 milliards de francs.

Au cours des six dernières années, le manque à gagner du secteur de la mode atteint 1,9 milliard de francs. Les ventes en ligne de la branche, elles, ont par contre progressé l'an passé, leur part passant de 14% à 16%.

Les meubles aussi

L'exercice écoulé s'est également avéré difficile pour le marché de l'ameublement, en recul de 2% à 5,26 milliards de francs. C'est toutefois mieux qu'espéré, grâce aux nouvelles modes en matière de literie. La part des ventes en ligne a progressé de 6% à 7%.

Quant au marché des articles de sport, la météorologie aidant, il a enregistré une hausse de 3% à 1,8 milliard de francs. Les ventes sur Internet ont connu une croissance encore plus vigoureuse et leur part s'est étoffée à 11% en 2017, contre 8% l'année précédente.

Croissance aussi sur le front des petits jouets: dopées par la déférlante des toupies anti-stress 'spinners', les ventes du secteur ont crû de 2% à 470 millions de francs. La part en ligne représente désormais 9% du chiffre d'affaires (7% en 2016).

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus