M-Industrie portée par les ventes à l'étranger et les acquisitions

Les entreprises industrielles de Migros (M-Industrie) ont connu en 2017 un nouveau succès à ...
M-Industrie portée par les ventes à l'étranger et les acquisitions

M-Industrie portée par les ventes à l'étranger et les acquisitions

Photo: 20180220T183800+0100www.sda-ats.ch20180220phf92911urn:newsml:www.sda-ats.ch:20180220:phf9291:1N20180220T183800+010020180220T183800+0100Le chiffre d'affaires de M-Industrie, qui vend depuis septembre ses produits en ligne sur le marché chinois, a grimpé de 14,1% à l'international.Le chiffre d'affaires de M-Industrie, qui vend depuis septembre ses produits en ligne sur le marché chinois, a grimpé de 14,1% à l'international.BernLe chiffre d'affaires de M-Industrie, qui vend depuis septembre ses produits en ligne sur le marché chinois, a grimpé de 14,1% à l'international.Le chiffre d'affaires de M-Industrie, qui vend depuis septembre ses produits en ligne sur le marché chinois, a grimpé de 14,1% à l'international.

Les entreprises industrielles de Migros (M-Industrie) ont connu en 2017 un nouveau succès à l'étranger, où leur chiffre d'affaires a grimpé de 14,1% à 901 millions de francs. Sur le marché suisse, les revenus ont grapillé 0,4% à 5,6 milliards, grâce aux acquisitions.

Comme déjà publié, le chiffre d'affaires total des entreprises industrielles du géant orange s'inscrit à 6,52 milliards de francs, en hausse de 2,1% sur un an, indique mercredi la Fédération des coopératives Migros. M-Industrie englobe 25 firmes opérant en Suisse ainsi que 8 entreprises de production et plateformes commerciales implantées à l'étranger.

Les livraisons au groupe Migros, qui constituent le gros de l'activité, ont quant à elles stagné à 4,53 milliards de francs. Si le commerce de détail Migros a reculé en raison de l'inflation, les chiffres d'affaires enregistrés avec Denner, Migrolino et LeShop.ch ont augmenté.

Pied en Chine

Les capsules de café, le chocolat, les cosmétiques et le fromage ont dopé les ventes à l’exportation, en progrès de 10,1%. De nouvelles plateformes de distribution ont vu le jour en France, en Espagne et aux Pays-Bas.

En septembre, M-Industrie a aussi pris pied dans l'empire du Milieu. Sous la marque 'Orange Garten', des produits Migros sont désormais proposés aux consommateurs chinois en partenariat avec des géants locaux du commerce en ligne.

La part des exportations et ventes à l'étranger se monte désormais à 13,8% du chiffre d'affaires. Avec un marché suisse qui devrait rester 'exigeant', le groupe d'entreprises mise sur ses débouchés clés à l'international, tant par une croissance organique que par des rachats.

Portefeuille renforcé

Pour affronter le marché domestique, M-Industrie a entrepris l'an dernier d'améliorer son portefeuille, renforcé notamment par des acquisitions ciblées dans les produits frais. Après l'intégration début 2017 du spécialiste tessinois du poisson Tipesca, elle a repris des majorités dans la boulangerie industrielle Hug Bäckerei et dans un producteur de spécialités laitières et fromagères.

Dans le commerce de gros, à la peine, la filiale Saviva s'est délestée de sa division Cash+Carry Angehrn (CCA) à fin novembre, afin de se concentrer sur le marché de la livraison. Le secteur a bouclé l’exercice sur un chiffre d’affaires de 1,09 milliard de francs, en hausse de 2,2% par rapport à 2016.

A fin 2017, M-Industrie employait 14'031 collaborateurs soit 640 de plus qu'une année auparavant. A l'étranger, ses effectifs totalisaient 1228 personnes.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus