Loisirs: les Suisses bougent moins chez eux et plus à l'étranger

En dix ans, les Suisses ont changé leur comportement en matière de mobilité pour leurs loisirs ...
Loisirs: les Suisses bougent moins chez eux et plus à l'étranger

Loisirs: les Suisses bougent moins chez eux et plus à l'étranger

Photo: Keystone/CHRISTIAN BEUTLER

En dix ans, les Suisses ont changé leur comportement en matière de mobilité pour leurs loisirs: les distances parcourues en Suisse ont diminué alors qu'elles ont fortement augmenté à l'étranger, selon une étude.

En 2015, chaque habitant a parcouru en moyenne 15'295 km pour ses loisirs, soit 3300 km de plus qu'en 2005. Et plus de la moitié de cette distance a été parcourue à l'étranger (55%), montre l'étude publiée mercredi par l'Office fédéral du développement territorial (ARE) qui sert de base à la mise à jour de la 'Stratégie de la Confédération pour le trafic de loisirs' de 2009.

En Suisse, chaque individu effectue en moyenne 1,3 déplacement pour les loisirs par jour en 2015, selon ce rapport. Cela représente une moyenne de 19 km parcourue par habitant pour se rendre à un lieu de loisir (sport, cours de musique, musée, restaurant, etc) ou simplement pour se promener.

Les loisirs représentent le motif de déplacement le plus important en Suisse, soit 40% des distances journalières parcourues, devant donc les déplacements pour le travail, la formation ou encore les achats, rappelle aussi le document.

En Suisse, les motifs principaux de déplacement pour les loisirs au quotidien sont les promenades (23%) et les sorties au restaurant (21%). A l'étranger, les sorties au restaurant (33%) représentent l'activité de loisirs préférée. Le moyen de transport privilégié reste la voiture, dont la part dans les distances parcourues en Suisse a diminué de 71% à 66% entre 2005 et 2015. A l'inverse, la part des transports publics a augmenté, passant de 18% à 23%.

Voyages plus longs et plus fréquents

Le résultat le plus frappant de l'étude est donc l'allongement des distances parcourues pendant le temps libre pour voyager, surtout à l'étranger: environ 900 km de plus en moyenne en dix ans par voyage avec nuitées, ce qui représente une croissance de près de 50% des distances parcourues.

Cette croissance très importante s'explique par l'importance grandissante de l'avion: près de deux fois plus de départs par an et par personne en moyenne en dix ans. Les distances parcourues passent de 2'538 km par an et par personne en 2005 à 5'671 km en 2015.

Les voyages sont aussi de plus en plus fréquents, montre l'étude: de neuf voyages sans nuitée par an et par personne en 2005 à 11 en 2015; de 2,4 à 2,6 voyages avec nuitées sur la même période.

L'augmentation des distances parcourues par les jeunes adultes entre 18 et 24 ans est particulièrement marquante. En 2015, ces derniers ont parcouru en moyenne 1200 km de plus par voyage qu'il y a dix ans. Sur l'année, et comparés aux autres groupes d'âge, les jeunes adultes parcourent les plus longues distances, soit près de 19'000 km (mobilité de loisirs quotidienne et voyages).

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus