Les ventes de glyphosate ont baissé de presque moitié en dix ans

Les ventes de produits phytosanitaires en Suisse sont en diminution depuis quatre ans. Le recul ...
Les ventes de glyphosate ont baissé de presque moitié en dix ans

Les ventes de glyphosate ont baissé de presque moitié en dix ans

Photo: KEYSTONE/AP/SETH PERLMAN

Les ventes de produits phytosanitaires en Suisse sont en diminution depuis quatre ans. Le recul est particulièrement marqué pour le glyphosate. En dix ans, les quantités de cet herbicide ont baissé de 45% pour atteindre 186 tonnes en 2017.

Les ventes totales de produits phytosanitaires ont atteint 2030 tonnes en 2017, soit 29% - ou 250 tonnes - de moins qu'en 2008, a indiqué lundi l'Office fédéral de l'agriculture (OFAG). Cette baisse s'explique en grande partie par celle du glyphosate. Elle est aussi due à l'utilisation de plus en plus fréquente de techniques mécaniques pour lutter contre les mauvaises herbes.

Les ventes de substances pour l'agriculture biologique ont augmenté de 40%, passant de 600 tonnes en 2008 à 840 tonnes en 2017. Cette hausse est liée à l'augmentation de l'agriculture biologique et des surfaces qui y sont consacrées, mais aussi au changement des habitudes d'achat des agriculteurs qui continuent dans le conventionnel.

Les quantités de produits phytosanitaires utilisables en dehors de l'agriculture biologique sont en diminution de 27% depuis 2011 passant de 1710 tonnes à 1250 tonnes en 2017. Parmi ces substances, certaines présentent des risques pour les sols. La Confédération a adopté en 2017 un plan d'action pour réduire de 30% l'utilisation de ces substances d'ici 2027 par rapport à la période de 2012-2015. Une diminution de 14% peut être déjà observée, selon l'OFAG.

Les dix meilleures ventes

Parmi les dix substances actives les plus vendues, le cuivre, l'huile de paraffine, l'huile de colza et le soufre peuvent être utilisés en agriculture biologique et dans les cultures conventionnelles.

Le glyphosate (herbicide), le folpet (fongicide en viticulture), le mancozèbe (fongicide, pommes de terre), le chlorothalonil (fongicide céréales et cultures maraîchères), le métamitron (herbicide, betteraves sucrières), le captan (fongicide en arboriculture) complètent ce groupe des dix substances les plus commercialisées en Suisse.

/ATS
 

Actualités suivantes