Les trains internationaux circulent à nouveau à Bâle dès mercredi

Le trafic ferroviaire international entre Bâle et l'Allemagne doit retrouver son cours normal ...
Les trains internationaux circulent à nouveau à Bâle dès mercredi

Les trains internationaux circulent à nouveau à Bâle dès mercredi

Photo: KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS

Le trafic ferroviaire international entre Bâle et l'Allemagne doit retrouver son cours normal mercredi, suite au déraillement d'un ICE dimanche soir entre la gare CFF et la gare badoise de Bâle. Le Service suisse d'enquête de sécurité (SESE) a donné son feu vert.

Plusieurs centaines de mètres d'installations ferroviaires sont à réparer, précisent mardi les CFF sur leur blog. Les spécialistes de la compagnie helvétique et de la Deutsche Bahn (DB) ont analysé la nature des dégâts et décidé des réparations à mener.

Sur une seule voie d'abord

Mercredi, le trafic ferroviaire doit reprendre sur une seule des deux voies reliant la gare principale de la cité rhénane à la gare de la Deutsche Bahn. Le trafic international sera ainsi de nouveau assuré. En revanche, des liaisons RER seront encore supprimées, la deuxième voie n'ouvrant que jeudi. Ce jour-là, l'ensemble du trafic ferroviaire devrait être rétabli.

Depuis dimanche soir, la plupart des liaisons internationales passant par Bâle, entre la Suisse et l'Allemagne, sont supprimées. Des bus et des trains navettes relient les deux gares en faisant un détour par la gare de triage. Une ligne régulière de tram relie également la gare CFF et la gare de la Deutsche Bahn.

Catastrophe évitée de justesse

Le déraillement s'est produit dimanche vers 20h50, au sud du pont ferroviaire sur le Rhin, dans un tunnel. Le train ICE 373, en provenance de Berlin, circulait en direction d'Interlaken (BE).

Après un aiguillage, la locomotive a roulé sur l'une des deux voies, tandis que le reste du train est resté sur l'autre. Suspendu entre les rails, le premier wagon a été traîné ainsi sur environ 800 mètres. La tête du train a alors pénétré dans un tunnel, où le convoi s'est finalement immobilisé. Vingt mètres plus loin, un mur séparait les deux voies. Il n'y a pas eu de blessé.

Un autre déraillement d'un ICE allemand avait déjà eu lieu en novembre 2017 en gare CFF de Bâle. Les dommages matériels s'étaient chiffrés en millions. Le train, transportant 500 personnes, avait déraillé en fin de journée et un pylône et une ligne de contact avaient été endommagés.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus