Les multimillionnaires en forte hausse en Suisse en 2017

Les multimillionnaires ont à nouveau été plus nombreux en 2017 en Suisse, en hausse de 13% ...
Les multimillionnaires en forte hausse en Suisse en 2017

Les multimillionnaires en forte hausse en Suisse en 2017

Photo: KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

Les multimillionnaires ont à nouveau été plus nombreux en 2017 en Suisse, en hausse de 13% sur un an. Les flux financiers vers la Suisse ont diminué de 8% en trois ans, précise 'The Wealth report' publié mardi.

En revanche, ceux venant d'Arabie saoudite ou des Emirats arabes unis ont progressé sur trois ans jusqu'en juin dernier. Pour les années précédentes, une richesse de 30 millions de dollars était prise en compte pour être considéré comme multimillionnaire.

L'estimation du cabinet KnightFrank, spécialiste de l'immobilier d'entreprise, a retenu pour 2017 le seuil de 5 millions de dollars (environ 4,8 millions de francs). Le rapport s'appuie sur de nouvelles données du centre de recherche Wealth-X.

Au total, près de 53'000 personnes bénéficiaient de cette richesse en Suisse fin 2017, contre 47'000 un an auparavant. D'ici 2022, elles devraient être plus de 64'000, en augmentation de plus de 20% par rapport à l'année dernière.

250 riches à plus de 500 millions de dollars

Dans le monde, ces multimillionnaires sont plus de 2,5 millions, en progression de 9%. La plus forte extension est observée en Russie et dans certains pays qui l'entourent.

Les personnes qui disposent de plus de 50 millions de dollars sont aussi plus nombreuses, avec la même hausse actuellement et attendue d'ici 2022, en Suisse. Elles sont près de 130'000 dans le monde. Là aussi, la Russie et ses voisins sont ceux où le nombre s'est étendu le plus.

Celles qui s'appuient sur une richesse de plus de 500 millions de dollars ont encore plus progressé, de près de 15%, en Suisse. Au total, 250 personnes ont désormais dépassé ce seuil et elles devraient être 300, 20% supplémentaires, dans cinq ans. Elles sont 6900 dans le monde, en augmentation de plus de 10%. La Russie et ses voisins sont à nouveau les pays où le nombre s'apprécie davantage, selon le rapport.

/ATS
 

Actualités suivantes