Les investissements étrangers pas davantage contrôlés

Les investissements étrangers dans les infrastructures énergétiques stratégiques ne seront ...
Les investissements étrangers pas davantage contrôlés

Les investissements étrangers pas davantage contrôlés

Photo: KEYSTONE/MICHAEL BUHOLZER

Les investissements étrangers dans les infrastructures énergétiques stratégiques ne seront pas davantage limités pour l'instant. Le Conseil des Etats a refusé mercredi d'entrer en matière sur un projet qui veut les soumettre à la 'Lex Koller'.

Selon une initiative parlementaire de Jacqueline Badran (PS/ZH), les usines hydrauliques ou les centrales à gaz doivent être protégées d'un contrôle par des investisseurs étrangers, via la 'Lex Koller' qui vise à limiter la vente d'immeubles à des personnes à l'étranger. La gauche et l'UDC s'étaient alliées au National pour la soutenir.

Mais la Chambre des cantons n'en veut pas. La situation a changé, un projet de loi sur le contrôle des investissements étrangers est en vue. Il n'est pas judicieux d'avoir une solution distincte pour le secteur de l'énergie, a dit Pirmin Bischof (C/SO) pour la commission.

La gauche voulait garder le projet en vie. Dans le contexte géopolitique actuel, la Suisse doit protéger efficacement son secteur énergétique, a dit en vain Pierre-Yves Maillard (PS/VD).

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus