Les demandes de brevets reculent en Suisse en 2020

Les demandes de brevets suisses en Europe se sont repliées de 1,9% en 2020, année marquée par ...
Les demandes de brevets reculent en Suisse en 2020

Les demandes de brevets reculent en Suisse en 2020

Photo: KEYSTONE/EPA/JENS SCHLUETER

Les demandes de brevets suisses en Europe se sont repliées de 1,9% en 2020, année marquée par la pandémie de coronavirus. Il s'agit du premier recul observé depuis 2009.

Le canton de Vaud, ayant toutefois enregistré la hausse la plus marquée, se positionne en haut du classement helvétique, annonce mardi l'Office européen des brevets (OEB).

Avec 8112 demandes, la Suisse demeure cependant le pays le plus innovant si on considère la taille de sa population. Quelque 966 demandes de brevets par 1 million d'habitants ont ainsi été déposées.

'La Suisse n'a pas été épargnée par les difficultés rencontrées par les pays membres de l'Office européen des brevets l'année dernière', a fait remarquer le président de l'OEB António Campinos, cité dans le communiqué.

Ce sont les secteurs clés des techniques médicales (-14,4%) et des technologies médicales (-13,1%) qui ont essuyé les contractions les plus fortes, tandis que le domaine des biens de consommation (+16%) a surperformé, devenant ainsi la branche la plus active, précise le communiqué.

Le secteur des machines, appareils et énergies électriques (+4,7%), et celui des biotechnologies (+14,3%) ont également progressé.

ABB se distingue

Par canton, Vaud a engrangé l'avancée (+8,7%) la plus importante, tandis que Zurich a essuyé une baisse de 9,2%. Avec 14,1% des demandes de brevets suisses, Vaud est le plus grand déposant auprès de l'OEB, suivi par Bâle-Ville (11,9%) et Zurich (11,7%).

L'Argovie se hisse à la quatrième place (11,3%) et le canton de Genève à la cinquième (9,6%). 'Les cinq cantons figurent parmi les 25 régions les plus innovantes en Europe', souligne l'Office.

Au niveau des entreprises helvétiques, ABB se hisse pour la deuxième année consécutive sur la première marche du podium (678 demandes de brevets, -1,6% sur un an), suivi par Roche (656 demandes,-3,1%) et Nestlé (444, +21,6%).

Parmi les sociétés les plus actives en termes de brevets, on retrouve notamment Novartis (6e place), Syngenta (7e), Sika (9e), Clariant (12e), le groupe Swatch (14e), Sulzer (20e), Lonza (21e), Sonova (22e), Bobst (23e) et Patek Philippe (24e).

Au niveau mondial, 180'250 demandes ont été déposées au total, un chiffre légèrement inférieur (-0,7%) au record de 181'532 atteint l'année précédente. Comme en 2019, les plus forts taux de croissance ont été enregistrés en Chine (+9,9%) et Corée du Sud (+9,2%).

Alors que les demandes de brevets en provenance d'Allemagne, le plus grand déposant européen, ont chuté de 3,0%, celles de France et d'Italie ont progressé de respectivement 3,1% et 2,9%.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus