Les banques cantonales solides malgré la crise

Les banques cantonales ont résisté au premier semestre à la crise économique provoquée par ...
Les banques cantonales solides malgré la crise

Les banques cantonales solides malgré la crise

Photo: KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

Les banques cantonales ont résisté au premier semestre à la crise économique provoquée par la pandémie de coronavirus. Les établissements sont cependant très prudents quant à l'évolution de leur activité en seconde partie d'année.

Entre janvier et fin juin, les bénéfices cumulés des 24 banques cantonales helvétiques ont crû de 4,6% sur un an à 1,65 milliard de francs, a indiqué lundi l'Union des banques cantonales suisses dans un communiqué.

En matière de recettes, les opérations d'intérêt - principale activité des établissements cantonaux - sont restées quasiment stables (-0,3%) à 2,8 milliards de francs. L'activité de négoce a par contre bondi de 31,7% à 528,7 millions, profitant de la volatilité des marchés.

Au niveau des coûts, les charges en personnel ont progressé de 6,5%, tandis que les dépenses courantes sont restées presque inchangées (-0,6%) comparé au premier semestre 2019.

Les banques cantonales ont également augmenté leurs prêts à la clientèle de 2,9% à 465,6 milliards de francs. De ce montant, 410,4 milliards (+1,8%) proviennent des crédits hypothécaires.

Soutien aux PME

Pour soutenir les PME face à la crise du Covid-19, les établissements ont distribué environ 40'000 crédits d'urgence pour un volume total de 5,1 milliards de francs et une moyenne de 130'000 francs par entreprise.

Malgré ces difficultés, les clients ont continué d'avoir confiance. Les avoirs de la clientèle ont en effet progressé de 5,1% à 403 milliards de francs.

La faîtière reste néanmoins prudente, estimant que 'la suite de l'année et l'évolution économique sont entachées de grandes incertitudes', la Suisse étant tombée en récession et les taux devant encore rester très bas pendant un certain temps.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus