Lego confirme le succès de la brique en plastique au 1er semestre

Le danois Lego, devenu ces dernières années le numéro un mondial du jouet, a enregistré un ...
Lego confirme le succès de la brique en plastique au 1er semestre

Lego confirme le succès de la brique en plastique au 1er semestre

Photo: KEYSTONE/EPA PAP/JAKUB KACZMARCZYK

Le danois Lego, devenu ces dernières années le numéro un mondial du jouet, a enregistré un bénéfice net en légère baisse lors d'un premier semestre, marqué par une demande galopante pour ses célèbres briques en plastique.

Entre janvier et juin, le bénéfice net a reculé de 1,65%, à 6,2 milliards de couronnes (791 millions de francs) tandis que le chiffre d'affaires a grimpé de 17%, à 27 milliards de couronnes.

Porté par le succès de ses franchises (Star Wars, Harry Potter) et des gloires maisons (Lego Friends, Lego Technic), le fleuron scandinave maintient des performances élevées après deux années où ses ventes avaient profité des confinements liés à la pandémie.

'Nous avons bien démarré l'année 2022 et nous sommes très satisfaits de nos performances qui ont atterri au-dessus des attentes après une année 2021 exceptionnelle', s'est félicité le directeur-général Niels Christiansen dans un communiqué.

Au cours du semestre, 66 nouvelles boutiques ont ouvert, dont 46 en Chine, où il poursuit son développement, portant à 833 le nombre total des magasins dans le monde, dont 349 sur le marché chinois.

Après un deuxième semestre fort, la flambée des ventes devrait toutefois se calmer à terme pour trouver un niveau 'durable' a souligné M. Christiansen.

Numéro un du jouet en 2020, selon le cabinet d'analyse de marché Statista, devant les japonais Bandai Namco et les américains Mattel et Hasbro, Lego a été fondé en 1949 par le Danois Ole Kirk Christiansen.

Son nom est une contraction du danois +joue bien+ (+Leg godt+).

Après des difficultés dans les années 2000, le groupe familial, toujours aux mains des héritiers du fondateur et non coté en Bourse, s'était redressé en misant notamment sur les franchises et les films, notamment Lego Batman ou Ninjago.

Il a aussi misé sur le multimédia. Au premier semestre, le groupe a étoffé son équipe digitale à hauteur de 40% pour développer son offre numérique et les expériences de jeu interactif avec des jouets connectés, mêlant ainsi construction et réalité augmentée.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus