Légère baisse des taux hypothécaires au 3e trimestre (Comparis)

L'inertie des taux hypothécaires s'est poursuivie au 3e trimestre 2020, ces derniers stagnant ...
Légère baisse des taux hypothécaires au 3e trimestre (Comparis)

Légère baisse des taux hypothécaires au 3e trimestre (Comparis)

Photo: KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

L'inertie des taux hypothécaires s'est poursuivie au 3e trimestre 2020, ces derniers stagnant à un bas niveau, estime Comparis. Les taux applicables aux échéances courtes et longues, qui ont légèrement fléchi en l'espace de trois mois, ont continué de se rapprocher.

Entre juillet et septembre 2020, les taux indicatifs des hypothèques fixes d'une durée de dix ans ont évolué dans une fourchette étroite, passant de 1,11 à 1,05%, indique mardi Comparis. Pour les crédits d'une durée de cinq ans, ils se sont fixés entre 0,91%, après 0,95% trois mois plus tôt, et à 0,86%, contre 0,89% pour ceux d'une durée fixée à deux ans.

La pandémie de coronavirus s'était traduite par une légère hausse des taux en en mars dernier, mais cette tendance s'est à nouveau inversée. Pour le moment, les hypothèques indexées sur le marché monétaire sont aussi intéressantes que celles sur cinq ans, relève Comparis.

De l'avis du site de comparaison, les taux hypothécaires vont continuer de stagner à un niveau bas ces prochains mois. L'absence de pression concurrentielle, notamment, rend inenvisageable un fort recul des taux, a indiqué Frédéric Papp, expert des questions d'argent chez Comparis, cité dans le communiqué.

Les caisses de pension et les assureurs ont élargi leur offre de produits hypothécaires en suivant, pour certains, une stratégie très agressive, conduisant à la dégringolade des taux. 'Mais les banques proposent maintenant des taux aussi compétitifs que les caisses de pension ou les assureurs', constate M.Papp, qui note aussi que ces deux dernières catégories d'acteurs ont plus ou moins abandonné la chasse aux opérations hypothécaires.

Les données concernant les taux d'intérêt de Comparis s'appuient sur les taux indicatifs de plus de 50 établissements de crédit. L'expérience montre que, dans la plupart des cas, les taux indiqués dans les offres d'hypothèques sont inférieurs aux taux indicatifs officiels.

/ATS