Le secteur para-hôtelier suisse optimiste pour la saison froide

La para-hôtellerie suisse se montre confiante pour sa saison d'hiver. Profitant du récent affaiblissement ...
Le secteur para-hôtelier suisse optimiste pour la saison froide

Le secteur para-hôtelier suisse optimiste pour la saison froide

Photo: KEYSTONE/LUKAS LEHMANN

La para-hôtellerie suisse se montre confiante pour sa saison d'hiver. Profitant du récent affaiblissement du franc par rapport à l'euro et de la répartition favorable des jours fériés, elle enregistre une demande en hausse.

Les réservations actuelles ont augmenté par rapport à l'année précédente chez la plupart des membres de Parahôtellerie Suisse, annonce jeudi l'organisation faîtière dans un communiqué. Pour les Auberges de jeunesse suisses (AJS), elles ont grimpé de 7% en comparaison annuelle.

L'ouverture en juin dernier d'une auberge de jeunesse à Crans-Montana (VS) a eu un impact positif sur les nuitées. Sans tenir compte de cette nouvelle adresse, les réservations ont crû de 5% sur une base comparable.

La Caisse suisse de voyage (Reka) table quant à elle sur une progression de 5% des réservations, tandis que le chiffre d'affaires est attendu en hausse de 3%. Interhome, le spécialiste des locations du voyagiste de Migros Hotelplan, enregistre pour sa part un bond de 10% de la demande.

Ici, le fait que de plus en plus d'appartements sont proposés en location pour quelques jours seulement a joué un rôle, selon Roger Müller, le patron d'Interhome Suisse, cité dans le communiqué. Les séjours de courte durée gagnent en popularité.

Eté favorable

L'association des maisons d'hôtes Bed and Breakfast Switzerland se montre également optimiste pour la saison d'hiver, malgré l'absence d'estimations. Pour la saison estivale écoulée, ses nuitées ont progressé de 1,4%.

Une évolution modeste toutefois comparé aux autres segments. Interhome a enregistré un bond de 12% au regard de la saison d'été de l'année précédente, Reka un plus de 8,7% et TCS Camping de 7%.

Seules les auberges de jeunesse ont subi un repli d'environ 2% des nuitées et d'un peu plus de 3% des revenus pendant la belle saison. En cause, la fermeture des établissements de Berne et de Fribourg.

Parahôtellerie Suisse englobe le TCS, les AJS, les maisons d'hôtes, la Reka et Interhome. Ensemble, ils contribuent à un cinquième des quelque 15 millions de nuitées en Suisse de l'ensemble du secteur hôtelier.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus