Le plan d'économie de SGS touchera essentiellement l'Europe

Le géant de l'inspection et de la certification SGS, qui a récemment annoncé une importante ...
Le plan d'économie de SGS touchera essentiellement l'Europe

Le plan d'économie de SGS touchera essentiellement l'Europe

Photo: KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

Le géant de l'inspection et de la certification SGS, qui a récemment annoncé une importante restructuration, veut essentiellement supprimer des postes dans l'activité opérationnelle et l'administration en Europe.

Plus de la moitié des économies visées doivent être réalisées dans la région englobant l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique et essentiellement sur le Vieux continent, a indiqué le directeur financier Dominik de Daniel vendredi lors de la journée des investisseurs. Un quart des réductions de coûts toucheront les Amériques et le reste l'Asie.

Parmi les divisions concernées, ce sont essentiellement les unités Industries & Environment et Natural Resources qui seront impactées. La direction cible les activités 'n'ayant pas atteint la performance souhaitée', a ajouté M. de Daniel.

Ce dernier a aussi apporté des précisions sur le dividende. La rémunération des actionnaires doit pour l'heure être maintenue à 80 francs. Quand le taux de redistribution atteindra 75% - après 125% en 2020 et 98% en 2021 - le groupe disposera de suffisamment de marge de manoeuvre pour éventuellement relever le dividende, a détaillé le responsable des finances.

Mercredi, le groupe genevois avait annoncé que, face à la pression sur les marges résultant de l'inflation et de la guerre en Ukraine, l'entreprise allait lancer un vaste plan de restructuration avec à la clé la suppression de 1500 postes sur les 96'000 répertoriés au niveau mondial.

50 millions d'économies

Le programme d'économies doit réduire la base de coûts de plus de 50 millions de francs à partir de 2023, ce qui entraînera des charges non récurrentes devisées à 35 millions, ainsi que des initiatives tarifaires et des programmes d'efficience.

SGS avait par ailleurs indiqué s'attendre à boucler l'année sur un chiffre d'affaires situé dans le haut de la fourchette de croissance à un chiffre visée. Toutefois, la performance opérationnelle hors effets de change devrait se situer à un niveau similaire à celui de l'année précédente, alors qu'elle était prévue jusqu'ici en légère hausse.

Ces annonces avaient un effet positif sur l'action SGS, qui se bonifiait de 2% à 2302 francs, dans un indice SLI en hausse de 0,89% à peu après 14h.

/ATS
 

Actualités suivantes