Le marché suisse des TIC poursuit sa croissance

L'année dernière, le marché suisse des technologies de l'information et des télécommunications ...
Le marché suisse des TIC poursuit sa croissance

Le marché suisse des TIC poursuit sa croissance

Photo: KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

L'année dernière, le marché suisse des technologies de l'information et des télécommunications (TIC) s'est légèrement accéléré, faisant mieux que prévu. Le chiffre d'affaires total a augmenté de 2,8% à 32,4 milliards de francs.

Il s'agit des chiffres publiés par l'Observatoire européen des technologies de l'information EITO, communiqués mardi lors de la conférence de presse de l'association professionnelle du secteur, Swico, à Zurich.

Ce chiffre d'affaires est plus important qu'attendu, a relevé l'expert d'EITO Axel Pols. Il y a un an, il tablait sur une augmentation de 2,2%.

La vente d'ordinateurs, y compris de tablettes, a baissé de 1,4% à 2,1 millions d'unités. Mais elle a été soutenue par les achats des entreprises qui ont renouvelé leur parc d'ordinateurs, souvent avec des équipements de plus grande valeur. 'Il y a quelques années on disait qu'il n'y aurait plus de PC. Ce n'est pas du tout le cas', a indiqué Axel Pols.

Autre moteur de croissance, les logiciels dont le chiffre d'affaires a progressé de 6,2%. Les entreprises suisses ont rattrapé leur retard en matière de 'cloud'. De plus, l'intelligence artificielle joue un rôle toujours plus grand dans les secteurs bancaire et pharmaceutique.

Croissance attendue à 1,8% en 2019

Dans le même temps, le marché des télécommunications a progressé de 0,7% à 11,6 milliards de francs. Cela aussi a été plus que prévu, selon l'expert. Le chiffre d'affaires de la téléphonie mobile et des équipements de télécommunication a augmenté de 4,1% à 1,9 milliard. Et ce malgré le fait que les ventes de smartphones ont légèrement diminué de 0,3% avec 3,1 millions d'appareils. Mais là aussi, les Suisses ont investi dans des équipements plus chers.

Pour 2019, l'EITO prévoit pour le marché européen comme pour le marché suisse des TIC une progression de chiffre d'affaires de 1,8% à 33 milliards de francs. Il s'attend à un ralentissement des achats de téléphones et d'ordinateurs personnels.

La 5G ne devrait pas entraîner d'augmentation significative des investissements dans les télécoms. Cette technologie ne devrait pas non plus booster la vente de smartphones, même si de nouveaux modèles seront en vente. Selon le directeur de Swico, Jean-Marc Hensch, 'la 5G ne sera probablement pas le centre d'intérêt des consommateurs en 2019'.

/ATS
 

Actualités suivantes