Le groupe horloger MGI renonce à Baselworld

L'hémorragie continue pour le Salon mondial de l'horlogerie et de la bijouterie Baselworld ...
Le groupe horloger MGI renonce à Baselworld

Le groupe horloger MGI renonce à Baselworld

Photo: KEYSTONE/PATRICK STRAUB

L'hémorragie continue pour le Salon mondial de l'horlogerie et de la bijouterie Baselworld. Le groupe horloger MGI, qui appartient à l'entreprise américaine Movado, renonce à s'y rendre, alors qu'il y occupe une surface importante.

La marque emblématique Ebel, propriété du groupe basé à Bienne (BE), ne sera donc pas à Bâle pour la première fois depuis de nombreuses années. Un porte-parole de Baselworld a confirmé jeudi à l'ats que MGI ne participera pas au salon qui se tiendra du 22 au 27 mars 2018.

Baselworld, qui avait attiré 1300 exposants l'an dernier, devrait en compter au maximum 700 cette année. De nombreux sous-traitants ont renoncé à s'y rendre.

Raisons économiques

MGI avait vécu un début d'année 2017 difficile comme la plupart des horlogers. Le groupe avait annoncé fin avril 2017 qu'il allait licencier 32 personnes sur ses deux sites biennois pour des raisons économiques.

A cette date, la firme employait un peu moins de 200 personnes à Bienne. Elle est présente dans cette ville depuis plus de 40 ans. Le groupe produit les marques Movado, Ebel et Concord et distribue sous licence d'autres marques.

Movado emploie au total quelque 1300 personnes à travers le monde. La société est basée dans le New Jersey au nord-est des Etats-Unis.

/ATS