Le chômage est remonté en octobre, après quatre mois de stabilité

Le taux de chômage en Suisse a augmenté en octobre, après avoir passé quatre mois à un niveau ...
Le chômage est remonté en octobre, après quatre mois de stabilité

Le chômage est remonté en octobre, après quatre mois de stabilité

Photo: KEYSTONE/GAETAN BALLY

Le taux de chômage en Suisse a augmenté en octobre, après avoir passé quatre mois à un niveau historiquement bas. La proportion de sans-emploi s'est fixée à 2,2%, ce qui représente une hausse de 0,1 point sur un mois.

Le nombre d'inscrits aux Offices régionaux de placement (ORP) a franchi à nouveau la marque des 100'000 personnes à 101'684 (+2,6%), selon les indications fournies vendredi par le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco). Corrigé des variations saisonnières (CVS), le taux de chômage est resté stable à 2,3%.

Ces chiffres sont conformes aux attentes des économistes interrogés par AWP, qui s'attendaient majoritairement à un chômage à 2,2% et unanimement à un taux CVS à 2,3%.

La Suisse romande et le Tessin ont connu une évolution identique à la partie germanophone du pays, enregistrant une progression de 0,1 point, avec respectivement 3,1% et 1,9%.

Le chômage des jeunes s'est contracté à 11'992 personnes, ce qui représente une baisse mensuelle de 5,2%. En revanche, le nombre de seniors s'est étoffé de 3,6% à 28'409 inscrits à l'ORP, précise le communiqué du Seco. Les statiques des demandeurs d'emploi ont gonflé de 3,0% à 176'495 personnes.

Le mois d'octobre s'est également caractérisé par une nette baisse de 8,4% des places vacantes annoncées, à 34'927 unités.

Dans son rapport, le Seco fournit également les chiffres du chômage partiel en août. Les réductions de l'horaire de travail ont concerné 964 personnes, en hausse de près de 30% sur un mois. La progression s'approche du quart pour les entreprise concernées, au nombre de 72 dans toutes la Suisse. Le Secrétariat a recensé 50'802 heures de travail perdues (+13,7%).

En août, 2662 personnes ont épuisé leurs droits aux prestations de l'assurance-chômage.

/ATS