Le chocolatier Läderach supprime 27 postes, invoque le coronavirus

Le chocolatier Läderach compte supprimer 27 postes. Malgré l'introduction du chômage partiel ...
Le chocolatier Läderach supprime 27 postes, invoque le coronavirus

Le chocolatier Läderach supprime 27 postes, invoque le coronavirus

Photo: KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

Le chocolatier Läderach compte supprimer 27 postes. Malgré l'introduction du chômage partiel, une restructuration de l'entreprise est inévitable en raison de la propagation du coronavirus ayant occasionné la fermeture durant deux mois des magasins.

Sans donner des détails, le groupe employant environ 1100 collaborateurs a relevé que cette mesure touchait des employés de toutes les catégories d'âges et divisions, confirmant ainsi à l'agence de presse ATS-Keystone une information relayée par le journal zurichois 'Tagesanzeiger'.

La fermeture des boutiques durant deux mois à cause du Covid-19 en Suisse et à l'étranger a entraîné une chute du chiffre d'affaires. Malgré la réouverture des magasins, la fréquentation des gares, des grandes villes et lieux touristiques demeure faible, raison pour laquelle les ventes restent 'nettement inférieures' en comparaison annuelle, a mis en exergue un porte-parole.

Par ailleurs une rapide reprise des affaires au niveau d'avant la crise sanitaire n'est pas attendue. Jusqu'à fin février, le fabricant de chocolat avait enregistré une croissance à deux chiffres.

En fin d'année dernière, le chocolatier s'est en outre vu signifié la fin de sa collaboration avec la compagnie aérienne Swiss.

Parmi les 1100 employés de l'entreprise glaronaise, 900 travaillent en Suisse où elle compte environ 45 boutiques.

Le groupe familial, fondé en 1962 par Rudolf Läderach, est dirigé actuellement par Jürg et Johannes Läderach, respectivement président et directeur général.

/ATS
 

Actualités suivantes