Le bus électrique TOSA pourrait à nouveau circuler en mars

Le bus électrique TOSA devrait à nouveau être opérationnel vers la mi-mars, a indiqué lundi ...
Le bus électrique TOSA pourrait à nouveau circuler en mars

Le bus électrique TOSA pourrait à nouveau circuler en mars

Photo: KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD

Le bus électrique TOSA devrait à nouveau être opérationnel vers la mi-mars, a indiqué lundi le conseiller d'Etat genevois Luc Barthassat. Le véhicule avant-gardiste des TPG était tombé en panne lors de son premier jour de service, en décembre.

Depuis, des tests poussés sont effectués. 'Nous voulons vraiment nous assurer que le bus fonctionne lors de sa prochaine mise en circulation', a relevé la présidente des Transports publics genevois (TPG) Anne Hornung. TOSA est le fruit d'une collaboration entre les TPG, l'entreprise ABB Sécheron et le fabricant de bus Hess.

Le bus électrique TOSA a la particularité de se recharger aux arrêts, en s'accrochant à des bornes surélevées. L'avantage de ce véhicule est qu'il permet de se passer des lignes de contact aériennes qui font avancer les trolleybus classiques. Les TPG auront rapidement à disposition une flotte de 12 bus de ce type.

'Il est hors de question de revenir en arrière', a assuré Mme Hornung. Le bus TOSA a été développé à Genève. La technique du 'charge flash' provient des ateliers d'ABB Sécheron. L'entreprise est actuellement le théâtre d'un conflit social, né de la volonté de sa direction de délocaliser une partie de la production en Pologne.

M.Barthassat a fait le point sur le TOSA lors de la présentation de son bilan de législature devant les médias. Le magistrat a passé à cette occasion en revue, avec un brin de 'fierté', les dossiers qui lui tiennent à coeur, que ce soit dans l'agriculture, la qualité de l'air ou la fluidification du trafic.

/ATS