Le bio a progressé de près de 20% en 2020

Aspiré par la croissance des ventes dans le commerce de détail, l'écoulement des produits bio ...
Le bio a progressé de près de 20% en 2020

Le bio a progressé de près de 20% en 2020

Photo: KEYSTONE/AP/FRANK AUGSTEIN

Aspiré par la croissance des ventes dans le commerce de détail, l'écoulement des produits bio a progressé de 19,1% en 2020, indique Bio Suisse. Leur part de marché atteint ainsi 10,8% et la consommation par habitant 445 francs, record mondial. Une ferme sur 6 est bio.

La fermeture des restaurants et des cantines a amené les gens à cuisiner à la maison et, à cause de la fermeture des frontières, ils ont fait leurs achats en Suisse, a rappelé Bio Suisse mercredi lors de sa conférence de presse annuelle.

Se rajoutant à la forte croissance du segment bio, cette situation a propulsé le chiffre d'affaires des produits biologiques vers un nouveau record. Les consommateurs ont ainsi acheté en 2020 des denrées alimentaires bio pour une valeur de plus de 3,8 milliards de francs, contre 3,2 milliards en 2019. De 10,3% en 2019, la part de marché de ces produits est passée à 10,8%.

Les produits préférés ont été comme les années précédentes les œufs (28,9% de part de marché), le pain (26,2%) et les légumes (23,9%). Confinement et télétravail ont modifié les habitudes de consommation. Le chiffre d'affaires (1,05 milliard) ainsi que la part de marché (8,2%, +22,4 %) des produits préemballés ont réalisé une progression supérieure à la moyenne.

La fermeture des marchés ouverts en raison de la pandémie a été suivie par une poussée d'innovation et de développement, a noté Urs Brändli, président de l'organisation. Des services en ligne, de livraison ou de retrait se sont créés.

Une ferme sur six est bio

Au début 2021, 160 nouvelles entreprises agricoles ont entamé leur reconversion bio. Il y a donc actuellement 7450 producteurs qui travaillent selon le cahier des charges de Bio Suisse.

Cela représente 93% du total des fermes bio de Suisse, qui cultivent ensemble 172'090 hectares de surface agricole (+2730 ha). La plupart des nouvelles reconversions viennent des cantons de Berne (+36 fermes), Vaud (+33), Lucerne et du Valais (+22 chacun).

Le canton des Grisons reste incontestablement celui qui a la plus grande proportion de fermes bio (63,2%). Au niveau du pays, 16,1% des fermes sont labellisées Bio Suisse.

La vente directe augmente

Bio Suisse prospecte activement de nouveaux canaux d'écoulement. Même si le chiffre d'affaires de la vente directe a augmenté de 30% en 2020, le commerce de détail reste encore le marché le plus important.

Le bio ne joue par contre encore qu'un très petit rôle dans la restauration, mais cela doit changer: Bio Suisse se concentre sur les quelque 3500 entreprises de la restauration collective que compte le pays pour y faire augmenter la proportion de produits bio.

'Cela renforcerait énormément la demande et motiverait davantage de fermes à se reconvertir au bio', a commenté M. Brändli. 'La politique pourrait donner ici un signal important.'

Initiatives sur les pesticides bienvenues

En ayant une approche durable et globale, le bio fournit une importante contribution à la réorientation de l'agriculture vers davantage de durabilité, a souligné Bio Suisse.

En référence aux initiatives 'Pour une eau potable propre' et 'Pour une Suisse libre de pesticides de synthèse', Urs Brändli s'est 'réjoui que la société s'empare avec ces textes d'une préoccupation centrale de l'agriculture biologique, à savoir une agriculture et une production alimentaire sans pesticides de synthèse.'

L'Assemblée des délégués de Bio Suisse a décidé en novembre à une forte majorité de recommander le oui à l'initiative 'Pour une Suisse libre de pesticides de synthèse'. La recommandation de vote concernant celle 'Pour une eau potable propre' sera prise lors de l'Assemblée des délégués du 14 avril.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus