Le TAF donne raison à Swatch dans un litige avec Apple

Le Tribunal administratif fédéral donne raison à Swatch Group dans un litige l'opposant à ...
Le TAF donne raison à Swatch dans un litige avec Apple

Le TAF donne raison à Swatch dans un litige avec Apple

Photo: KEYSTONE/FR155217 AP/TONY AVELAR

Le Tribunal administratif fédéral donne raison à Swatch Group dans un litige l'opposant à Apple. Le groupe biennois entendait faire protéger son slogan 'Tick different' que la marque à la pomme jugeait trop proche du 'Think different' de la fin des années 1990.

Dans son arrêt publié mardi, le TAF a estimé que le slogan d'Apple n'était pas aussi connu en Suisse qu'aux Etats-Unis pour autoriser un recours du groupe californien, rejetant ainsi la demande de ce dernier. Le slogan publicitaire 'Think different' avait été créé en 1997 pour Apple par l'agence de communication américaine TBWA/Chiat/Day. Il a été utilisé dans un célèbre spot publicitaire, dans des annonces de presse et dans l'affichage urbain jusqu'en 2002, remplacé par la campagne Switch.

La campagne 'Think different' a aussi marqué le retour de Steve Jobs au sein de la société qu'il a co-fondée le 1er avril 1976 avec Steve Wozniak et Ronald Wayne et dont il avait été éjecté en 1985 par John Sculley, le directeur général que Steve Jobs avait lui-même recruté. A la fin des années 1990, Apple bat de l'aile et affiche même des pertes.

Le retour de Steve Jobs chez Apple, d'abord en tant que conseille du directeur général Gil Amelio, puis successeur par intérim de ce dernier, est intervenu via le rachat par la marque à la pomme de la société informatique Next, fondée en 1985 par Steve Jobs. Le groupe de Cupertino se trouve alors aussi dans une impasse technique, peinant à moderniser le système d'exploitation de ses ordinateurs. Il utilisera pour ce faire celui développé chez Next.

/ATS
 

Actualités suivantes