Le Conseil fédéral va actualiser sa stratégie « Suisse numérique »

Le Conseil fédéral va actualiser dès l'an prochain sa stratégie 'Suisse numérique'. C'est l'un ...
Le Conseil fédéral va actualiser sa stratégie « Suisse numérique »

Le Conseil fédéral va actualiser sa stratégie

Photo: KEYSTONE/MARCEL BIERI

Le Conseil fédéral va actualiser dès l'an prochain sa stratégie 'Suisse numérique'. C'est l'un des résultats de la première conférence nationale sur ce thème lundi avec la présidente de la Confédération Doris Leuthard et le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann.

Les 700 représentants des autorités, de l'économie, des milieux scientifiques, du monde politique et de la société civile étaient rassemblés à Bienne pour débattre des atouts de la numérisation. Ils ont notamment tiré un premier bilan après 18 mois de la stratégie adoptée par le Conseil fédéral, a indiqué l'Office fédéral de la communication (OFCOM) dans un communiqué en soirée.

'La Suisse est bien placée dans la course à l'avenir numérique', a déclaré Doris Leuthard dans son discours d'ouverture. Mais il y a un gros potentiel d'amélioration, afin que tout le monde puisse bénéficier des développements actuels. Elle a notamment appelé les Suisses à prendre davantage de risques dans les nouvelles opportunités numériques.

La cyberadministration peut aussi mieux faire. La Suisse ne figure pas dans le peloton de tête dans ce domaine. La question de la plus-value de la numérisation pour l'Etat a fait l'objet d'un débat entre autres avec le chancelier de la Confédération Walter Thurnherr et la chancelière d'Etat genevoise Anja Wyden Guelpa. Il a été souligné que les autorités devraient davantage tester les nouvelles possibilités offertes par la numérisation.

Les discussions sur la mise en oeuvre de la stratégie 'Suisse numérique' du Conseil fédéral constitueront une base pour la révision de cette stratégie et un plan d'action actualisé. L'éducation revêt une importance essentielle pour le développement ciblé et durable de la Suisse numérique.

Les participants à la conférence ont préconisé une plus grande ouverture et une approche commune, interdisciplinaire et intersectorielle face aux nouveaux défis. Mais le développement des solutions ne pourra se faire que si tout un chacun prend davantage de responsabilités, conclut le communiqué.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus