Lancement d'une campagne de sensibilisation

Le nombre de cyberattaques par courriel ou message instantané ne cesse d'augmenter. Le Centre ...
Lancement d'une campagne de sensibilisation

Lancement d'une campagne de sensibilisation

Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Le nombre de cyberattaques par courriel ou message instantané ne cesse d'augmenter. Le Centre national pour la cybersécurité (NCSC) a lancé lundi une campagne pour sensibiliser la population aux risques d'escroqueries en ligne.

Les cyberattaques reposent souvent sur un courriel ou un message instantané. Les auteurs tentent de piéger leurs victimes en leur promettant des gains importants ou un héritage, ou encore en prétendant que leur ordinateur a été piraté, écrit le NCSC dans un communiqué.

Les cybercriminels abusent de leurs victimes en leur faisant peur, en tirant profit de leur affolement ou de leur inattention. Une action en apparence inoffensive, comme l'activation d'un lien ou l'ouverture d'une pièce jointe, peut causer de gros dégâts, rappelle le centre national.

Dans certains cas, la victime doit fournir les données de sa carte bancaire, qui sont ensuite utilisées à des fins abusives. Dans d'autres cas, un logiciel malveillant capable de crypter et de voler des données est installé sur l'ordinateur pris pour cible.

Indices à repérer

Mais avec un peu d'attention, il est possible d'identifier rapidement les messages frauduleux et d'éviter tout dommage, rassure le NCSC. Plusieurs indices et méthodes sont caractéristiques des cyberattaques.

En collaboration avec la Prévention suisse de la criminalité et les polices cantonales et municipales, le NCSC lance une campagne de sensibilisation auprès de la population afin de lui faire connaître les méthodes permettant d'identifier les messages frauduleux. Les informations les plus importantes figurent sur le site Internet de la campagne, S-U-P-E-R.ch.

Les caractéristiques des messages frauduleux y sont expliquées à l'aide d'exemples concrets. Un quiz permet ensuite d'évaluer les connaissances acquises.

S-U-P-E-R.ch

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus